accompagnementAu nombre des problématiques concernant de nombreux managers, voire dirigeants, on trouve souvent « apprendre à  être plus proche », « être transparent », « apprendre à  écouter », « savoir collaborer », …et pour nombre de jeunes pousses à  potentiel « prendre la parole », « défendre ses projets », « s’affirmer et exister dans un groupe »…et j’en passe. Nombre d’interventions de type Teambuilding ont d’ailleur dans leur intitulé « ensemble »… »mieux travailler ensemble », « communiquer ensemble »…ce qui n’est que logique étant donné que l’objectif est justement de souder une équipe.

Nombre de blogueurs avec qui j’ai abordé le sujet reconnaissent une chose: leur blog les a aidé à  communiquer sur leurs idées, les défendre, certains timides ont pris de l’assurance en voyant l’adhésion qui se créait autours de leurs propos, on apprend à  écouter les autres pour enrichir sa propre réflexion, on donne, on reçoit…a tel point qu’avec du recul ce blog m’a fait l’effet d’un excellent coaching pour quasiment pas un centime.

De la même manière que je me suis demandé il y a de cela un an si sur une base de blogs et d’outils collaboratifs on ne pouvait pas transposer les valeurs du web 2.0 dans une entreprise (et chacun sait que c’est typiquement le type de valeur que les entreprises cherchent à  développer en leur sein), je me suis soudainement demandé si ces outils déployés en interne ne pouvaient pas également servir de support à  une démarche de développement personnel.

A ce stade je vous livre les premiers éléments d’une réflexion encore embryonnaire:

– Il est plus aisé d’écrire que prendre la parole en assemblée…un collaborateur qui commence à  coucher ses idées sur son blog et s’expose ainsi peu a peu ne fait il pas ses premiers pas vers un « plus d’assurance ». Après avoir commencé à  s’affirmer « virtuellement », peut on penser qu’à  terme cela se traduira également vers une évolution de ses pratiques dans ses rapports aux autres?

– de la même manière, un tel outil peut il aider un dirigeant à  faire les premiers pas vers « plus de proximité »?

– l’utilisation d’outils type « 2.0 » dont l’essence est avant tout communautaire et créatrice de liens peut elle amener des équipes a avancer dans le travail sur soi nécessaire à  la diffusion d’une culture basée sur le partage et la collaboration? L’outil est il le préablable à  la diffusion de cette culture, ou est-ce l’inverse, les deux sont ils concommitants…où cela dépend il des cas et du projet?

– A t’on un feedback sur la manière dont on évolué les personnes dans les entreprises ayant installé des blogs ou wikis internes (Disney et autres) aux premières heures. Sait on si certains collaborateurs ont, à  moyen/long terme, pris de l’assurance, ont développé un certain leadership et connu un « développement personnel » notable que l’on peut clairement imputer à  l’utilisation de ce type d’outils?

– Aujourd’hui, dans les grandes entreprises, l’individu communique et existe via l’intranet et les outils de communication interne. Les interventions visant à  développer certains aspects humains de la personne et ses rapports aux autres prennent ils en compte cette dimension. Autrement dit lorsqu’on fait évoluer une personne dans ses rapports aux autres, prend on en compte le fait qu’il devra transposer cette attitude sur des outils online également, chose pas forcément évidente pour des générations peu à  l’aise et quelque peu empruntées face à  ces outils. Faire qu’une personne évolue sur ses rapports « en présence physique » est une chose, mais si l’individu n’arrive pas à  transposer cela dans ses rapports dématérialisés aux autres j’ai bien peur que la démarche perde beaucoup de son efficacité et de son intéret.

Je pense que vous identifiez rapidement l’enjeu de tout cela. S’il s’avère que ces outils peuvent contribuer à  une démarche de développement personnel (je dis bien contribuer hein!…ça n’est pas une baguette magique non plus), des intranets collaboratifs 2.0 auraient un intéret pour le management, pour le KM, pour le partage d’information et seraient également un outil pour la DRH qui pourrait s’en servir comme support dans ses politiques de développement de ses collaborateurs.

A mon avis il existe un impact réél mais il reste à  confronter ça aux expériences passées (et là  on manque et de matière et de recul) et éventuellement « packager » quelque chose de réellement utilisable et efficace pour un DRH. L’existence de l’individu et ses rapports aux autres aura de plus en plus d’importance sur le online et il est important qu’une DRH essaie de trouver les outils lui permettant de faire face à  cette nouvelle donne non?
– il existe un intranet collaboratif 2.0: on peut penser que sur la durée il aura des effets positifs sur le développement des collabborateurs dans des proportions allant de « un peu » à  « énormément » selon les personnes

– il existe un intranet collaboratif 2.0: on peut s’appuyer dessus pour une action identifiée de développement d’une personne et on met à  profit l’existence par exemple d’un blog interne pour faire travailler l’individu dessus dans ce qui sera un des aspects d’une démarche de coaching.

– il n’existe pas d’intranet de ce type: peut on envisager que pour accompagner certaines actions de développement personnel, lorsque la thématique le justifie bien entendu, ouvrir un « blog individuel » afin que la personne concernée puisse, à  l’écrit, commencer à  mettre en pratique de manière permanente ses progrès. On peut penser à  tout ce qui est démarche ayant trait à  la communication individuelle, à  l’assurance devant une assemblée, à  la recherche de proximité dans la communication interne d’un dirigeant qui peine à  se mettre à  la portée du plus grand nombre…

J’avais bien dit qu’il ne s’agissait que d’un embryon de réflexion…mais vous en pensez quoi vous?