Le partage de l’information est essentiel dans l’entreprise en réseau. C’est identifié comme un chantier clé par le management, par la direction, qui se plaignent le plus souvent du manque d’engagement des collaborateurs dans des attitudes de partage. Ce qui est amusant c’est que les freins auxquels se heurte le management….il les a posé lui même et font partie intégrante de son mode de fonctionnement.

Vu chez Vincent, qui l’a repris de chez Peter-Anthony Glick, dix freins (non exhaustifs) au partage d’information.

1. Une structure hiérarchique totalement top-down : syndrome du « tu ne devrais pas partager d’information en dehors de ton service sans l’accord de ton manager ».

2. Une vue à  court terme uniquement : syndrome du « tu n’as pas besoin de partager d’information alors qu’une fois les objectifs atteints on n’en aura plus besoin ».

3. Des primes individuelles basées sur des objectifs individuels : syndrome du « tu es jugé sur ce que tu fais, pas sur ce que les autres ont fait grâce à  toi ».

4. Une organisation en silos qui ne communiquent pas ou peu : syndrome du « on ne peut pas avoir besoin de quelqu’un en dehors de notre groupe expérimenté et spécialisé ».

5. Manque de confiance : syndrome du « pourquoi prendrai-je le risque d’aider des personnes avec qui je suis en compétition, je n’aurai de toute manière aucune reconnaissance ».

6. Culture d’entreprise :syndrome du « le savoir c’est le pouvoir donc je le garde pour moi ».

7. Manque de prise de conscience du savoir interne ; syndrome du « je ne m’attend même pas à  ce que quelqu’un dans l’entreprise ait l’expérience / la compétence dont j’ai besoin ».

8. Manque de disponibilité du savoir interne : syndrome du « les autres peuvent certainement tirer profit de mon expérience mais je n’ai pas le temps de m’en occuper »

9. Excès de fierté : syndrome du « pas inventé ici ».

10. La question de la confidentialité : syndrome du « nous avons peur que de l’information vitale puisse passer en de mauvaises mains donc moins on la partage plus on minimise le risque. »

Vous n’avez qu’à  faire le test chez vous..

 
  • Merci Bertrand de faire reference a ma liste.
    Effectivement, c’est au management de prendre l’initiative pour initier un changement de culture. C’est bien plus rapide et efficace dans ce sense que de tenter une approche a partir de la base (bottom-up). Il faut en plus qu’ils montrent l’exemple. Si la volonte est de motiver les collaborateurs a partager leur connaissance, alors ils (les top-executifs) doivent le faire eux-memes et communiquer ouvertement avec l’ensemble de l’entreprise. Ils doivent etre ouvert au dialogue, aux critiques constructives, aux idees derengeantes mais peut-etre geniales, etc…
    Bravo pour votre site, tres interressant (desole pour le manque d’accent, c’est l’habitude du clavier anglais qui oblige).

    Peter Glick
    http://leveragingknowledge.blogspot.com

  • Pingback: Brainsfeed()

  • Raja

    Bonjour Bertrand,
    Je souhaiterai soulever un autre volet de la question: c’est la surcharge informationnelle et la surcharge documentaire que nos systèmes de fonctionnement risquent de créer. Le partage de l’info est fondamental et contribue à  améliorer la performance collectiove et individuelle de nos entreprises. Il faut toutefois mettre en place un système de régulation pour que les collaborateurs ne passent pas plus de temps à  consulter et trier l’info plutôt qu’à  produire.

  • @Raja : c’est un point clé que j’ai évoqué dans ces deux notes :

    http://www.duperrin.com/2008/02/14/le-meilleur-moteur-de-recherche-cest-vous/
    http://www.duperrin.com/2007/02/23/la-surcharge-informationnelle-est-un-mythe/

    Avant même de penser au trop plein d’information c’est peut être à  la pertinence qu’il faut s’intéresser. Si toute l’information que je recevais était pertinente je me plaindrai moins de la quantité reçue car elle m’apporterait un vrai bénéfice. Aujourd’hui 95% des mails que je reçois sont sans intérêt et je trouve la vraie plus value dans l’information que je sélectionns (agents de recherche, fils RSS) ou que l’on trie à  ma place (recommandations de mes pairs via del.ici.us, votes etc…).

    Reste ensuite à  maitriser son temps : savoir quand on travaille et quand on passe en mode « acquisition de l’information » afin de ne pas morceler son activité, se déconcentrer, et perdre en productivité.

    Un sujet que je souhaite bien traiter d’ici quelques temps….

  • Nykau

    Testé en dans ma boà®te : 8/10 des cas sont vérifiés dans mon entreprise.
    Affligeant de vérité.
    Il y a un vrai travail de profondeur à  mener pour changer les mentalités.
    Les outils collaboratifs nous guériront peut-être un jour de ce syndrome.

  • hager

    bonjour,je suis en terminal comptabilité et finace des entreprises j’aimerais avoir des renseignement sur le partage de l’information: interne/externe mais aussi sur la sécurité de l’informations merci de me répondre je vous laisse mon adresse mail h_hager@hotmail.fr

  • kelvin

    Bonjour a Bertrand et a tous comme hager je suis en terminale CFE j’aimerais de meme avoir si possible des renssignements sur le partage de l’informaton :interne ou externe et savoir quels sont les risques encourus par ce partage de l’information éventuel?
    De plus en rapport a ton post bertrand,je voudrais savoir comment réduire ou « anéantir » ces freins pour avoir ainsi meilleur partage et ainsi de meme de disposer de toutes les informations dont on a besoin au sein de notre organisation?
    merci de me faire part de vos réponsses si possible…

  • manuella

    Bonjour a vous, tout comme hager et kelvin, je suis en terminales CFE, et je recherche des documents fiables sur le partage de l’information et notamment sur l’impact de l’informatisation dans l’entreprise. S’il y a des personnes qui peuvent m’aider, j’ en serai ravie, je peux donner mon adresse MSN, pour pouvoir s’échanger des informations.
    Merci d’avance!

  • french.com

    Je suis également en TSTG CFE et je pense que, effectivement, il existe des freins au partage de l’info mais il faut voir les choses en face : on est tous comme cela, dans grande ou moindre mesure en fonction des cas mais je ne pense pas qu’il soit possible d’anihiler ces réactions qui peuvent paraitre totalement déplacées étant donné que comme vous le dites, l’information c’est le pouvoir et que l’information ne peut que faire avancer une boite. Avoir de telles réactions c’est se tirer une balle dans le pied, il faut qu’ils le réalisent. Le marché du travail c’est la loi de la jungle et détenir des informations qui permettent de se faire remarquer c’est en quelque sorte assurer la stabilité de son emploi, ce qui n’est pas rien de nos jours.

  • Luzarches.TSTG

    Bonjour à  tous je susi également en Terminale STG mais en option CGRH (Communication, Gestion des Ressources Humaines), et j’aimerai avoir des information sur le partage de la l’information pour mon sujet d’étude au bac. Car l’année dernière j’étais en STG CFE mais j’ai changé car je n’ai pas eu mon bac.
    Si des personnes peuvent m’aider je serai ravi.
    Merci beaucoup d’avance.

  • French.com

    Si cela peut aider, j’ai choisi comme problématique les dangers du partage de l’information, notamment réseaux wi-fi, disques durs que l’on jette et qui peuvent être récupérés par des concurents afin d’en retirer des informations, etc… tu peux trouver plein d’infos en tapant : « le partage de l’information, les dangers » sur google, c’est le premier site que l’on trouve. Ce site est de symantec et il y a plein d’informations, surtout sur la fuite d’information due à  un trop grand partage. Voilà , je pense avoir trouvé un bon fillon qui ravira certainement ceux qui ne trouvent rien !

  • Bill

    Je suis en stg CFE et cette année et j’aimerai avoir des informations sur le partage de l’information au niveau internet et externe de l’entreprise.
    Voici mon email merci d’avance : bill_quentin95@hotmail.fr

  • adama

    bonsoir, je suis actuellement en T STG CFE et je dois me préparer pour mon sujet d’étude. J’ai choisi le partage de l’information en réseau dans les entreprises . Je cherche des grands thèmes que je pourrait soutiré sur ce sujet et espérant intéressé le jury. je cherche des information que je n arrive pas a trouver !!
    c’était pour savoir si quelqu’un un pouvait m aider a réussir mon projet et m’aider dans ma recherche d’information. merci

  • olivier

    Bonjour, ton sujet sur les dangers du partage de l’information m’interesse beaucoup.
    Pourrais-tu m’en dire davantage et m’aider ou me donnez quelques conseils.
    Merci, a bientôt.
    mon adresse est mini.du35@hotmail.fr

  • zukaf

    Bonjour a tous.
    Egalement en Terminale CFE, j’ai pour problématique, les frein au partage de l’information.
    Il y a beaucoup a dire dessus. Sujet relativement interessant.
    Mon mail pour « partager nos information »
    zukafuka@hotmail.fr

  • snk34

    bonjour a tous je suis en terminal stg j’ai mon projet d’etude et je cherche le partage de l’information financiere et de gestion merci de m’aider

  • Emile

    Tout comme certaine personne j’aimerai avoir des informations sur le partage de l’information au sein d’une entreprise . Et, peut on dans une entreprise partager toutes les informations ? Pour me repondre stagnara.emile@gmail.com
    Merci et a bientot je l’espere .

  • Amélie

    bonjour je suis également en Terminal STG CFE et j’aimerais avoir des renseignement sur la sécurité du partage de l’information comptable dans une grande entreprise ainsi que les différents outils utilisés pour partager l’information tant à  l’intérieur qu’à  l’estérieur de l’entreprise?
    merci baucoup de bien vouloir me répondre au plus vite
    A très bientôt. . .

  • Amélie

    mon adresse mail ==> amelie_begue@hotmail.fr

  • Elyse

    Bonjour je suis une élève de terminal STG. Comme d’autres j’ai choisi le theme sur le partage de l’information. j’aimerai, si possible, avoir quelques infos sur les modalités du partage de l’information en fonction du partenaire(banque, organismes sociaux…). J’ai eu des difficultés pour trouver des documents concernant mon sujet. J’espere que vous pourrez m’aidé rapidement. Merci et j’espere avoir de vos nouvelles très vite. vous pourez m’écrire à  cette adresse: eandorre@yahoo.fr

  • renefrancine

    Bonjour,
    Je me nomme Mme Francine Rene, Les Prêts personnels Des formalités simples, pour tous usages Bénéficiaires Les salariés et les fonctionnaires ayant une ancienneté de 3 mois ou expatrié vivant en France OU EN Belgique OU Partout que vous soyez . Objet du prêt Tous usages : – Amélioration du cadre de vie – Réalisation des projets : voiture, meubles, voyages, etc… Pas de justificatif requis en vu de soutenir toute personne en situation difficile,
    Cette vision pluraliste et internationale de l'investissement m'a conduit vers un nouveau type d'investissement qui est le PRàŠT. En effet, j'offre mes services à  des particuliers honnêtes qui sont dans le besoin d'appui financier pour soit créer des activités lucratives soit pour s'assurer d'un lendemain meilleur avec un taux d'intérêt estime 3% Je tiens à  vous dire que je suis disposé à  vous octroyer un prêt compris entre 1000 et plus de 200 000 € .Alors faire des prêts tout en faisant tourner ce capital, m’aideras aussi a augmenter mes dividendes. En bref, c'est un peu un justificatif des nombreux prêts que je fais. Je ne voudrais en aucun cas violer la loi sur l'usure. Je prête à  toute personne honnête et sérieux pouvant bien sà»r me rembourser dans un délai raisonnable. Alors si vous êtes interessé, n'hesitez pas a me contacter au plus vite sur mon mail personnel: pour en discuter afin de convenir a un eventuel accord.En vu de soutenir toute personne en difficulté. Veuillez m'écrire a cette adresse qui est r_francine83@yahoo.fr pour que je vous expose les démarches à  suivre pour l'obtention d'un prêt. Votre réponse doit contenir le montant dont vous avez besoin,de l'utilité du prêt suivi de vos contacts téléphoniques.
    Mme Francine Rene

  • Pingback: partage des information, nécessité mais | ASCONE()