Voilà  un billet totalement hors sujet mais je ne pouvais résister à  l’idée de vous faire partager l’expérience que j’ai vécu vendredi dernier.

Alors si vous aimez l’architecture, l’Egypte, la 3D temps réel, le web…lisez donc la suite…sinon rendez vous d’ici peu pour une note plus en rapport avec mon contenu éditorial tradtionnel.


Le mystère de la construction de la grande pyramide a depuis longtemps fasciné les spécialistes et, s’il y avait un grand nombre d’idées sur le sujet, aucune ne constituait une hypothèse scentifiquement plausible.

Architecte de son état, Jean-Pierre Houdin a émis l’hypothèse que la pyramide avait été construite autour d’une rampe intérieure. Une idée de plus. Mais il tenu à  aller au bout en démontrant, scientifiquement, que rien ne permettait d’en douter. Mieux encore, sa théorie implique, par ailleurs, des conséquences vérifiables sur le site.

Pour cela il lui a fallu utiliser les outils les plus à  la pointe de la technologie afin de simuler à  la fois la pyramide, sa construction, le travail des équipes de construction, en prenant en compte le contexte géorgraphique, humain, les qualités de chaque matériaux, la capacité physique des individus. C’est Dassault Systèmes qui lui a prêté main forte en mettant à  se disposition hommes et outils.

Le résultat : j’étais convié hier à  la présentation du résultat des recherches de Jean-Pierre Houdin. Les hypothèses scientifiques toutes rendues plausibles par la technologie de Dassault Systèmes, la simulation de la fabrication elle même, elle aussi validée de la même manière…puis le rendu final qui nous a permis de nous promener en plein coeur du chantier.

Tout simplement bluffant. Se promener au milieu du chantier, voir les individus au travail, survoler le site en faisant la course avec un oiseau. Car ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’il ne s’agit en rien d’un film d’animation retraçant la construction de la pyramide, mais d’une véritable immersion dans un monde 3D en temps réel.

J’avais déjà  à  maintes occasions cotoyé les équipes Dassault Système mais lorsqu’on est pas mis devant le fait accompli on a du mal de comprendre ce que représente leur vision du « tout 3D » et 3D temps réel. D’un seul coup, tout cela mis dans la perspective d’un projet accessible au grand public fait comprendre la puissance de toute celle suite logicielle permettant de réprésenter et valider ses rêves et leur réalisation avant de passer à  l’acte.

J’ai fait quelques photos ici…au rendu très aléatoire.

J’ai également réalisé une vidéo que voici. Il faut bien que vous compreniez que nous étions à  la Géode avec une vue 3D (et les lunettes qui vont avec) pour comprendre comment nous étions immergés dans l’action. Et bien entendu se souvenir qu’il s’agit de 3D temps réel : tout ce que nous voyons est calculé en temps réel en fonction des déplacements voulus par l’utilisateur. En termes de réalisme Second Life peut eller se rhabiller.

[vpod bertrand/156010]

Vous pouvez en savoir plus sur tout le projet ici.

On en parle également chez William Peres.

En tout cas merci à  Dassault Systèmes et à  Ketchum pour l’invitation.

PS : je trouvais regrettable qu’un tel spectacle ait été réservé à  quelques happy fews. J’ai appris avec joie qu’à  partir du 24 mai, cette présentation sera rediffisée régulièrement à  la Géode, en 3D. Je ne peux que vous conseiller d’y aller, d’y emmener amis, famille et enfants.

PS2: l’air de rien, ça fait toujours plaisir de se rendre compte que la France compte de telles entreprises.

 
  • Quelle fantastique équipe Web surtout qui a fait tout ça. 😉 Clap clap clap. Huhu.

  • Sébastien « cb » Kuntz

    content que ca vous ai plu 😉
    pour avoir qq infos sur le backstage du show à  la géode, j’ai écrit un ptit billet :

    http://cb.nowan.net/blog/2007/03/31/the-pyramid-and-the-biggest-vr-screen/

    j’espère aussi que ce sera montré régulièrement au public!

    (bravo matoo pour le web 😉

  • Pingback: ¥Ñ¥ê¥Î¥ë¡¼¥ë blog()

  • >>>Matoo : Serais tu dans le coup 😉
    >>> Sébastien ; pfff je peux pas lutter avec ceux qui ont les backstage moi.

  • La culture web, c’est aussi puiser de tout dans le présent et dans le passé. En cela merci de nous avoir fait profité des deux. Alors comment vois-tu la traduction intranet?

  • Pour l’instant j’ai un peu de difficulté à  intranatiser tout cela.

    Par contre le jour o๠on aura des Second Life sur l’intranet afin d’améliorer le contact et le lien social entre individus (je ne dis pas que j’y crois…je dis juste que c’est possible hein!) je pense avoir vu un moteur 3D temps réel vraiment bluffant…pas comme ce qui est mis à  notre disposition aujourd’hui.

  • Le Citadin

    Je trouve cette théorie vraiment fascinante! à‡a met aussi en avantage le génie des égyptiens.

    Par contre, je ne trouve pas trop « bluffant » le rélaisme du rendu 3D en temps réel. Moins de textures que dans Second Life, et comparé au « Home » du PS3 qui sort bientôt (http://media.ps3.ign.com/media/891/891773/vids_1.html), je trouve que le rendu 3D fait plutôt très « 2003 »…

  • Sincèrement, la vidéo reflète mal l’impression que l’on a lorsqu’on est immergé dans ce monde en 3D.

  • Le Citadin

    Effectivement, j’imagine qu’à  grande échelle, ça doit être plus impressionnant!

    Mais bon, la technologie (malgré mes réserves) parvient à  très bien illustrer la théorie présentée.

  • La promotion Dassault/Houdin fait beaucoup parler d’elle dans différents médias. Je m’autorise cependant à  attirer votre attention sur le fait que la notion des rampes internes n’est pas originale.

    Le logiciel 3D Dassault systèmes est assurément remarquable.

    La théorie de Monsieur Houdin est très intéressante et d’autant plus satisfaisante pour moi qu’en ce qui concerne l’usage des rampes internes elle se superpose parfaitement aux textes et dessins que j’avais fait enregistrer en 2003 (mais de fait antérieurs) et qui sont publiés sur mon site internet relatif à  Gizeh et en particulier les illustrations numérotées 4 à  8 qui sont sans équivoque. (Accès direct à  la page concernée : http://numerus.free.fr/m5_2.php , (Dépôt N° 2003050127 et connexes), l’ensemble du site traitant du concept général de Gizeh sous ses différents aspects.
    D’autres que moi ont également évoqué cette hypothèse…

    Hormis le principe du Chariot-contrepoids et la levée du pyramidion, il n’y a donc pratiquement pas de novation de mon point de vue, ce qui n’enlève rien à  l’intérêt certain de cette présentation mais ne lui octroie aucune paternité et les termes « Khéops révélé » de la présentation Dassault me semblent un peu…forts…

    La discussion pourrait s’ouvrir au sujet de la grande galerie dont le recouvrement semble inutile hormis son infrastructure de base pour glissement et retenues par tenons et mortaises, mais pourquoi pas…

    Egalement au niveau des rampes internes voà»tées telles que dessinées en bordure des pentes. Elles n’auraient pu échapper à  l’œil lors du démantèlement effectué à  l’occasion de la pénétration du calife Al-Mamoun.
    De plus, ces rampes n’avaient aucune nécessité d’être voà»tées et pouvaient être constituées de simples réservations sous formes de tranchées en vue d’éviter les éboulements latéraux dus aux compressions par les charges et remblayées en fin d’usage…(Matériaux, temps,etc,…).

    Dans tous les cas, cela ne peut que faire avancer la connaissance et confirmer que seuls des moyens physiques simples aient été mis en œuvre et je demeure convaincu que pour le concept, sans minorer pour autant le génie des anciens sur lequel repose encore une grande partie de notre savoir, il en est de même.

    Avec les salutations d’un retraité qui a planché quelques années sur le sujet.

    Site: http://numerus.free.fr/

  • Pierre Nguyen

    C’est une petite présentation claire et éloquente … Et si c’était vraiment la technique utilisée par les bà¢tisseurs des pyramides? Quelle « révolution copernicienne » J-P Houdin n’aura-t-il pas engagée! Félicitations!

  • ernest

    Depuis maintenant plusieurs siècles, des chercheurs, des archéologues, des curieux et de simples touristes se demandent comment, il y a presque 5000 ans, les égyptiens ont pu ériger la pyramide de Khéops, haute de 146 mètres et lourde de 5 millions de tonnes. Sans vérins hydrauliques, sans tracto-pelles et sans simulation par ordinateur.
    La réponse est pourtant simple, ce n’est pas eux qui l’ont bà¢tie ! Tous les détails sur le blog http://www.thedino.org, les conclusions d’une grande enquête menées depuis plusieurs années par les meilleurs spécialistes scientifiques sur la question.
    L’article s’intitule tout simplement « KHà‰OPS”.
    Bonne lecture et gros bisous