Cela fait quelques temps que je n’avais pas abordé la question du « web 2.0 » hors de l’entreprise. Si les logiques ne sont pas toujours les mêmes que dans le cadre d’une utilisation interne, certains aspects sont communs. Notamment celui lié à  la crainte de perdre le contrôle, de se retrouver dans un monde qu’on ne maîtrise pas. Avec un point commun : devant un phénomène inéluctable soit on se protège et on s’isole soit on le transforme en opportunité. Et ce d’autant plus qu’il s’agit d’information, vecteur à  la fois de valeur et de réputation, et que l’entreprise étant de plus en plus poreuse, ce qui circule dehors est toujours amené à  impacter ce qui se passe dedans. Encore une fois, on s’en sert ou on subit.

Tout cela pour vous signaler cette présentation issue de cet intéressant billet. En plus, autre bonne nouvelle, cela vient d’IDRH, preuve que les acteurs « traditionnels » s’intéressent à  ce qui n’est donc plus de l’émergent mais une réalité avec laquelle il va falloir composer. Et plus les entreprises auront de partenaires aptes à  les accompagner mieux ce sera.

[kml_flashembed movie="http://static.slideshare.net/swf/ssplayer2.swf?doc=image-de-lentreprise-sur-internet-1200309526488854-2" width="425" height="355" wmode="transparent" /]

 
  • Hélène Frébourg

    merci Bertrand:
    j’ai trouvé mon inspiration du matin pour la note du jour … ici!
    pile dans le sujet que m’interesse et pourtant pas facile a faire comprendre dans les structures du secteur agricole, …(tellement chahutés par la PAC)
    a force de citer, MEL en exemple, ca va bien finir par les énerver, non?!

  • Merci pour le compliment !

    Plus concrétement l’entreprise 2.0 ne doit ni rester un concept parfait mais inapplicable en tant que principe unique d’organisation ni un sujet d’initiés. C’est en en comprenant l’esprit et en appliquant ce qui est applicable dans un contexte donné (la solution replicable partout n’existe pas) qu’on fera avancer non pas la cause de l’entreprise 2.0 mais les entreprises elles-même, objectif qui peut sembler parfois oublié.

    Et c’est grà¢ce à  des acteurs comme vous qu’on y arrivera.

  • Anthony Poncier

    Merci pour la reprise du billet,

    cela fait d’autant plus plaisir quand c’est publié sur un blog qu’on a l’habitude de lire régulièrement pour sa qualité.