• http://twitter.com/pjallifier Patrick Jallifier

    Merci pour cet article qui montre encore une fois que la vérité est bien dans la collaboration entre la DSI, les métiers et que chacun à ses besoins, ses compétences mais aussi ses missions (La DSI doit bien être le garant d’un SI fiable cohérent et interopérable, ce qui ne veut pas dire forcément centralisé et doit laisser la place aux expérimentations qui ne seront pas comme leur nom l’indique toujours mise en exploitation pour tous)

  • Damien Voces Olego

    Et oui, la DSI est de toute façon incontournable même si son rôle est extrêmement compliqué entre satisfaction du besoin métier et cohérence du SI face à une offre éditeurs pléthorique. Cet article met en avant également l’aventure collective qu’est la « transformation numérique » bien avant que de parler outil. L’approche outil ou technologique seule étant fort dangereuse.

    Enfin, je crois effectivement que la notion de Web Content Management va s’imposer par la nécessité de maîtriser la cross-canalité et l’expérience client et que certains aspects de l’entreprise digitale, comme la e-réputation, arrivent à un seuil de maturité. De plus en plus d’entreprises utilisent des outils de veille et d’engagement et se posent maintenant la question de créer une valeur ajoutée. Les outils de veille vont devoir évoluer, cartographier les espaces conversationnels, les thématiques etc. Devenir des aspirateurs intelligents en somme