Combien de fois ai-je pesté contre tous les ouvrages « de référence » en matière de conduite du changement dont le contenu se résumait à  une très philosophique approche du sujet, insistant sur l’aspect psychologique des freins, gains et pertes…et qui en fait expliquaient clairement les difficultés auxquelles on était confrontées, dévoilaient leurs causes, et en guide de solution nous disaient « A vous de régler ça, attention, terrain miné ». Conclusion: je n’étais guère plus avancé.

Et soudain la lumière fut… J’étais en effet en quête de quelque chose de réellement opérationnel, et si tant est qu’en la matière chaque cas d’espèce détienne sa propre vérité, il n’en est pas moins qu’il était à  mon sens possible de faire un canevas davantage orienté vers l’action, le projet.

Comment passer du discours à  l’action? C’est justement le sous titre de « Pratiques de la conduite du Changement » de David Autissier et Jean-Michel Moutot.

J’ai déjà  présenté un outil proposé par le livre il y a quelques temps: le Change ScoreCard. En fait tout l’ouvrage est fondé sur un concept similaire: à  une problématique induite par un projet de change management correspond une ou des solutions opérationnelles dont on nous donne soit un canevas à  personnaiser selon le contexte soit un outil « prêt à  l’emploi ».

J’ai notamment apprécié, en dehors des outils de mesure du déploiement de projet, les grilles de scoring permettant selon la situation de mesurer les domaines impactés par le changement afin de mettre en face l’accompagnement approprié et obtenir un bon mix entre formation, communication etc…

Aucun des aspects opérationnels n’est éludé et la vision donnée est très complète.

Le seul a priori que j’ai pu avoir concerne le contexte des auteurs: Jean-Michel Moutot étant partner chez IBM Business Consulting, j’ai eu peur d’avoir affaire à  des pratiques spécifiques au contexte IT. Même si les exemples viennent souvent de ce types de cas (déploiment d’un ERP, CRM…) j’ai pu valider que les bases données sont adaptables hors de ce contexte, quand bien même le projet ne toucherait, par exemple, que des pratiques et valeurs managériales sans qu’il soit question d’organisation en encore de re-engineering de process.

Pour en savoir plus:

Une fiche de lecture d’une étudiante du CNAM est disponible ici.

Sur le site d’IBM Business Consulting: présentation du livre et essai en ligne de certains outils proposés.