Les réseaux Sociaux, Pivot de l’internet 2.0

Sharing is caring!

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui au coeur du développement professionnel de l’individu. De la recherche d’emploi (ou de collborateurs) au développement de l’activité commerciale en passant par la recherche de business partners, ils sont le relais de toute stratégie d’évolution professionnelle.

Pourquoi « pivots de l’internet 2.0 »? Le but ici n’est pas de rentrer dans un discours trop « TIC » mais pour faire bref disons que l’internet 2.0 est une nouvelle grande tendance tendant à  rendre le web « user centric » et non plus « content centric »…en gros l’essence même du réseau est d’être centré sur les hommes et leurs besoins et non plus la livraison d’un contenu anonymisé. Et dans ce sens, une des nouveautés de ce fameux Web 2.0 est ce coté « communautés virtuelles » pas si virtuelles que ça.

On me retorquera que gérer ses réseaux c’est vieux comme le monde et qu’on l’a toujours fait avec son bon vieux carnet d’adresses…oui mais… Mais les outils proposés aujourd’hui présentent de nombreux avantages: remettre la main sur ses anciens contacts, avoir une plateforme d’échange privé, permettre des mises en relations « qualifiées » car recommandées, participer à  des discussions sur des problématiques communes et de là  faire naitre une relation… Si le web n’a pas créé ces réseaux il leur sert de démultiplicateurs, de catalyseurs en offrant une présence et un lien permanent là  où l’éloignement parfois géographique est souvent la cause de nombreuses « pertes de vue ».

C’est à  ce propos que je recommande l’excellent livre d’Alain Lefebvre, « Les réseaux Sociaux, pivot de l’internet 2.0« . L’auteur est un des évangélistes du social networking français et a pour particulier d’être selon ses termes un ancien « autiste social » ce qui ne rend son intérêt pour la chose que plus pertinent. Il nous explique les intérets de la chose, l’historique du social networking sur le net, quel bon usage faire de ces outils et ce qu’on perd à  ne pas les utiliser. Cet ouvrage interessera à  la fois les débutants que beaucoup d’utilisateurs qui ne tirent pas encore la quintescence de ces outils. (Voir aussi le blog du livre.)

Ce que cela m’inspire? De par mon expérience en la matière, même si elle est relativement courte au regard de celles de certains, ça marche. Ca ne m’a pas permis (pour l’instant?) de décrocher le job de mes rèves mais de faire valider mes idées, mes projets, d’échanger avec des spécialistes autrement « inaccessibles », bref de créer les conditions de la réussite. Je rejoins encore Alain Lefebvre sur de nombreux autres points: les réseaux se travaillent tout le temps et pas seulement lorsqu’on en a besoin, ils sont les compléments incontournables de votre vitrine d’expertise que peut être votre blog (son back office en somme…) et ceux qui n’en voient pas l’utilité sont certainement ceux qui n’ont pas voulu se donner le mal de jouer le jeu.

Quelques adresses que je recommande? Les grands classiques en fait:

Viaduc: le plus grand social network français

6nergies: le challenger, quelque peu différent dans son approche

LinkedIn: très « US » et business. Fluent english required. Indispensable pour ceux qui ont des visées à  l’international. J’aime également son coté selectif sur les mises en relations ou la recommandation est indispensable contrairement à  viaduc ou on peut s’adresser à  un nouveau contact « en direct ».

OpenBC: international mais avec des versions localisées (en gros pas forcément besoin d’exceller dans la langue de shakespeare si votre sphère est franco-française). Très Business également.

Voilà …bonne route sur les voies du Social Networking.

Sharing is caring!

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
1,794FansJ'aime
1,256SuiveursSuivre
74AbonnésS'abonner

Articles récents