Management 2.0: addendum sur les usages internes

Dans ma liste des « outils » qui peuvent habilement complèter une démarche « management et rh 2.0 » je vais citer trois exemples que je n’avais pas traité (une manière élégante de dire que j’avais oublié).

Il est évident, au vu des articles précédents sur le sujet, que la démarche purement managériale peut (et doit?) s’appuyer sur des outils techniques permettant de la matérialiser et d’en tirer ainsi la quintescence.

Pour une fois je serai bref, il s’agit d’exemples concrêts qui se passent volontiers d’introductions théoriques:

– blogs internes de communication sur une situation de crise: par exemple en cas de PSE (j’en parle aussi ici).

– nombre d’entreprises fonctionnent en interne de manière plus ou moins avouée par cooptation pour l’évolution des carrières. De la même manière que la pratique s’officialise au grand jour pour le recrutement avec des prestataires tels que jobmeeters, pourquoi ne pas envisager la même chose en interne? Cela me semble d’autant plus pertinent que plus l’entreprise est grande et répartie sur différents sites plus difficile est la recherche de la bonne personne. De plus le service RH central ne peut connaitre en détail les « petits trucs » qui font qu’untel sera mieux qu’un autre. Un opérationnel « local » saura lui davantage qu’un de ses n-1 a toutes les qualités pour évoluer vers tel poste proposé sur un autre site d’autant plus qu’il connait mieux la personne que quiconque. Ok il peut passer un coup de fil aux responsables et dire « là  j’ai quelqu’un de super et il faut faire quelque chose pour lui avant qu’il ne se démotive… » arguments à  l’appui. Pourquoi ne pas « systématiser la chose » pour la rendre encore plus efficace.

– j’ai déjà  parlé des réseaux sociaux. Mais une entreprise est un petit monde en tant que tel et il peut être utile de matérialiser les relations qui s’y créent, de permettre aux collaborateurs d’échanger sur des thématiques spécifiques dans des groupes où se retrouvent des personnes partageant des réflexions allant sur les mêmes sujets… et ce d’autant plus que les dits collaborateurs ne se connaissent pas, sont dispersés géographiquement…Adaptons donc une plateforme de social networking à  une utilisation interne. Aujourd’hui 6nergies est disponible en marque blanche… Blue Kiwi peut également produire des effets similaires.

Si je cite des solutions existantes et commercialisées c’est justement pour prouver que ça existe, que ça répond à  des besoins et que ça marche. On est sorti du champ de la recherche prospective: c’est aujourd’hui et ici!

A lire dans la même série

1- Mon projet management 2.0

2- Le départ de la démarche: un certain état d’esprit avant tout

3- Prendre conscience et faire tomber les barrières

4- La démarche Inside-Out

5- La démarche Top-Down

6- Démarche bottom-up (1/2)

7- Démarche bottum up (2/2): les blogs internes

8- Addendum sur les usages internes

9- Une synthèse et quelques mises au point

10: Points de vigilance

11: Role du consultant

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Derniers articles

Vous avez aimé ce billet ? Suivez moi sur les réseaux sociaux :