Management 2.0: les points de vigilance

Toute démarche visant à  modifier en quelque sorte les règles internes de l’entreprise nécessite que l’on prenne quelques précautions.

Non que la démarche Management 2.0 présente de réels risques mais parce que tout outil qui se respecte s’accompagne d’un mode d’emploi.

Impliquer…et donc expliquer: parce que pour certains le changement inquiète. Certains communiquants et dirigeants, adeptes du culte du secret, bannissent toute notion de transparence de leur mannière de fonctionner. Parce « qu’ils ont toujours fait comme ça », parce qu’ils ont peur… A nous de leur montrer qu’il y a tout à  gagner à  faire autrement, que le gain en termes d’image, de proximité, d’adhésion, d’efficacité du message est infiniment plus important que le risque pris à  rester dans une tour d’ivoir.

Expliquer aussi, dans le cadre d’une démarche collaborative, que la diffusion de l’information généralisée n’est pas une perte de pouvoir. Le petit chef aura du mal de comprendre que les idées géniales de son n-1 puissent être captées par la hiérarchie sans qu’il puisse s’interposer pour les étouffer ou se les approprier… car contrairement à  ce que l’on dit souvent, le pouvoir ce n’est pas de détenir l’information, c’est d’en faire bon usage. Ne pas perdre également de vue que ce qui n’est qu’une esquisse de réflexion de ma part peut être enrichi par les autres. Si je garde tout pour moi mon projet sera encore incomplet après que la bataille soit jouée. Et rien ne sert d’avoir LA bonne idée si on ne la développe pas assez pour la rendre opérationnelle. Et pour ce faire autant capter un maximum d’aide et de feed-back.

Si l’on plonge dans l’aspect technique de la démarche, ne pas oublier de se munir d’une charte juridique du blogging. Non que le risque soit plus important mais simplement que c’est en fixant d’emblée les règles du jeu qu’on évite les dérapages. Pour vous rassurer je signale que les dérapages qui ont eu lieu dans des entreprises utilisant des blogs de salariés sont principalement dus à  des fautes d’inatention, jamais à  une intention de nuire. Si le blog est interne alors le risque devient quasi nul…

Accompagner car quand bien même on met en place une manière de faire plus épanouissante et correspondant à  de nombreuses attentes des salariés, il faut qu’ils s’approprient le tout…et osent. Et là  rien de tel que les méthodes traditionnelles: « apprendre à  communiquer autrement…être transparent…mieux travailler et communiquer ensemble »…autant de thèmes de séminaires, de coachings…. pour salariés et dirigeants. Un bel outil c’est bien mais il faut que tout le monde ait les cartes en main pour l’utiliser et surtout n’ait pas peur de se lancer.

Pendant la mise en place, rester à  l’éccoute, expliquer ce qui se fait, être ouvert aux remontées d’information, les traiter et expliquer…voire modifier le projet. Car on ne va tout de même pas faire pour le projet le contraire de ce qu’on propose pour l’entreprise.

Associer: l’équipe projet doit être transverse et tout le monde doit avoir voie au chapitre et communiquer ensemble sur le projet. Chacun est concerné: les rh, le marketing, la communication (interne, externe), chaque service va avoir à  sa disposition de nouveaux outils et de nouveaux leviers. C’est donc ensemble qu’ils doivent porter un projet qui va leur apporter énormément dans leurs missions.

Rien que de très évident et j’en oublie peut être…mais encore fallait il le préciser.

A lire dans la même série

1- Mon projet management 2.0

2- Le départ de la démarche: un certain état d’esprit avant tout

3- Prendre conscience et faire tomber les barrières

4- La démarche Inside-Out

5- La démarche Top-Down

6- Démarche bottom-up (1/2)

7- Démarche bottum up (2/2): les blogs internes

8- Addendum sur les usages internes

9- Une synthèse et quelques mises au point

10: Points de vigilance

11: Role du consultant

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Derniers articles

Vous avez aimé ce billet ? Suivez moi sur les réseaux sociaux :