Le facteur humain garant de la pérennité d’une entreprise

Ca n’est pas moi qui le dit, c’est Benoit Genuini, ex-président d’Accenture France.

La phrase exacte est

« La pérennité d’une entreprise ne se construit pas sur des résultats trimestriels mais sur le facteur humain ». (Le Figaro – Entreprises et Emploi – 16/01/2006).

Confidence instructive d’un ingénieur qui a longtemps baigné dans le process et la réorganisation. Confirmation surtout qu’au delà  d’une vision purement comptable et chiffrée à  court terme il faut s’attacher à  maintenir la performance dans l’avenir et par conséquent travailler le facteur adhésion du capital humain.

C’est vrai: on peut avoir les meilleurs résultats aujourd’hui, si demain l’investissement personnel baisse, que vos collaborateurs n’ont plus envie de donner leur maximum pour l’entreprise, que les meilleurs vont voir ailleurs, toutes les prouesses opérées en termes de re-engeneering auront été vaines.

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Derniers articles

Vous avez aimé ce billet ? Suivez moi sur les réseaux sociaux :