Comment faire un « bon » blog emploi

J’avais mon idée sur la question depuis quelques temps mais avant de me permettre de donner des conseils en la matière j’atttendais d’abord que ma méthode porte ces fruits. Ensuite comme les médias ne cessent de me poser la question autant en faire profiter tout le monde. Enfin j’estime qu’il n’y a pas une bonne méthode mais il y a celle qui conviendra à  telle ou telle personne en fonction de son contexte professionnel, de ce qu’il est humainement parlant et de pleins d’autres choses. Il est donc important, je pense, que ceux qui ont vu la lumière au bout de leur blog, fassent part de leurs « best practices » aux nouveaux arrivants car chacun pourra alors piocher chez tous les autres ce qui lui convient. Nous avons tous une problématique emploi différente et s’il n’existe pas de « méthode magique » il y a un peu à  prendre chez chacun pour réfléchir à  sa propre logique de « blog emploi »

Je vais essayer de jeter quelques pistes issues de mon expérience en la matière.

1°) Soyez vous même

J’ai remarqué que mes articles dans lesquels je me « lachais » le plus au niveau du ton étaient ceux qui avaient eu le plus de succès. Alors même que c’étaient les plus important et les plus « sérieux » pour moi. Ca n’était pas voulu mais de mes débuts fin mai à  aujourd’hui je suis devenu de plus en plus à  l’aise, plus confiant dans mon « blogging » et mon rapport à  mon public. Et puis c’était une manière d’aller vers plus de transparence et sortir du discours convenu et langue de bois qu’on a souvent devant un recruteur. Sur la durée on ne peut de toute manière se cacher alors autant se montrer comme on est. Quel est l’intérêt d’un blog emploi? Faire en sorte que le recruteur ait l’impression de mieux vous connaitre et montrer ce que vous êtes et ce que vous valez? Et bien jouez le jeu.

Une question fréquemment posée est « quid de la place des détails personnels »? Là  je n’ai pas de réponse, cela dépend de votre personnalité, de vos passions… si ça peut aider à  montrer des facettes de votre caractère, de vos centres d’intéret pourquoi pas, j’y suis même favorable (mais que cela ne fasse pas 50% de vos articles!!!). Parler de vos gouts pour les voyages, le sport, la peinture…j’avoue d’ailleurs regretter de ne pas l’avoir assez fait.

2°) Evitez le « parcours d’un type qui trouve pas »

Imaginez quelqu’un qui met son CV dans son 1er article, son projet professionel dans le second…et qui enchaîne ensuite les « j’ai postulé là  mais pas de réponse….réponse négative….entretien raté ». Mettez vous dans la peau du recruteur et dites moi ce que vous pensez de ce blogueur qui raconte tous ses échecs? Ca ne donne pas franchement envie hein?

Par définition le « blogeur emploi » cherche…donc il n’a pas trouvé…et il n’a certainement donc connu que des refus. Vu de l’exterieur ça fait rapidement « journal d’un looser » alors même que la personne se bat pour y arriver (et nous savons tous qu’aujourd’hui pour beaucoup de personnes le chômage est davantage une question de contexte qu’une question de personne). On arrive donc à  l’effet inverse de l’effet recherché.

C’est facile de dire tout ça…alors on parle de quoi?

Montrez votre intérêt pour votre métier et votre secteur d’activité: analysez en l’activité, commentez là , faites des propositions, « pensez à  haute voix », montrez que vous êtres en phase avec votre environnement et que vous êtres proactif par rapport à  votre métier. En ce qui me concerne c’est au fur et à  mesure de mes réflexions que j’ai construit (au départ involontairement) un projet original assez éloigné de mon idée de départ. Mais c’est en livrant mes pensées et en échangeant avec d’autres blogueurs que j’ai fait évoluer ma réponse aux problématiques que j’entendais résoudre dans mon futur travail.

En un mot ne faites pas de blog emploi!!!! Faites un bloc note professionnel…c’est comme si vous inscriviez vos réflexions et vos pensées sur un petit carnet…sauf que vous le publiez, et que les autres peuvent l’enrichir. Idéalement positionnez vous comme expert dans votre domaine (on a tous un point fort…sachez le découvrir, le mettre en avant, creuser encore…)

« Heu..mais moi je cherche juste un boulot et j’ai rien à  dire… »: il m’est avis qu’effectivement nous ne sommes pas tous égaux face à  l’effet blog. Nous disposons là  d’un amplificateur de médiatisation mais encore faut il avoir quelque chose à  amplifier. Et pas n’importe quoi…les bétises (pour être poli) le seront autant que le reste. Mais je reste convaincu que beaucoup de jeunes dip’ (et a fortiori de personnes expérimentées) trouveront une ligne éditoriale après avoir tatonné et fouillé un peu au fond d’eux. Exercice finalement salutaire. Relisez mes premiers articles…au début c’était tatonnement et « regardons autours de nous comment ça se passe sans trop faire de bruit ».

Par ailleurs ne cédez pas découragement et surtout évitez la « bouteille à  la mer ». Montrez pourquoi on doit vous choisir vous….le « si j’ai pas de boulot je saute du 6e étage » ne risque pas d’émouvoir grand monde.

Pour trouver un job développer un contenu apporte plus que de faire un énorme coup de buzz-marketing!

3°) Jouez le jeu jusqu’au bout et sortez de votre grotte

J’écrirai un de ces jours (le moment venu…) un article sur ce que mon blog m’a amené…en dehors de tout ce qui a affaire avec les blogs. Ne restez donc pas ni votre blog ni derrière votre écran.

Ne pas rester sur son blog cela veut dire aller sur ceux des autres. Si quelqu’un écrit quelque chose qui vous « interpelle » et que vous souhaitez réagir…et bien commentez! (Attention il faut amener quelque chose sinon on passe pour le boulet de service…SVP pas de « super article », ou de « merci pour l’info » à  moins que vos relations avec l’auteur vous permettent des private jokes dissimulées derrière ces banalités 😉 ). Ca amenera les autres à  avoir connaissance de votre existence et de vos reflexions. Ils vous liront, si ça leur plait vous citeront…des gens commenteront chez vous, vous irez chez eux et vous voici avec un public donc autant de personnes susceptibles d’enrichir votre réflexion et de la relayer (hé oui…un blog sans lecteur ça peut être une thérapie mais pas un outil de recherche d’emploi).

Ne pas rester derrière son écran c’est aller à  la rencontre des autres en vrai. Si si je vous promet, il y a des êtres humains intéressants derrière les blogs que vous lisez. Participez aux soirées de blogueurs, aux soirées de blogueurs orientées « emploi ». En ce qui me concerne si je dois mettre en avant un point clé de l’évolution de ma démarche emploi c’est le jour où j’ai fait ma première soirée « blog rh ». Je risque d’avoir bientôt de belles histoires à  raconter…mais je n’oublierais pas que pour moi c’est là  que tout a commencé. Le blog est une vitrine…mais à  un moment il faut concrétiser par des rapports réels, aller sur le terrain. C’est ce qui a été déterminant dans ce qui m’est arrivé.

Idéalement pensez à  « reboucler » derrière en formalisant vos contacts sur une plateforme de Social Networking de type linkedin, openbc ou viaduc.

4°) Vous n’avez pas un média mais un « outil média »

L’aspect média je pense que vous l’avez compris. Je vais m’attarder sur l’outil.

Vous avez des idées, vous les formulez. Déjà  le fait de les écrire vous aide à  être au clair avec vos idées et votre projet. C’est très formateur pour passer un entretien en plus. Puis vouc échangez avec d’autres et détaillez au fur et à  mesure l’évolution de votre projet. Cela permet tout d’abord de sentir le marché, les besoins, et de vous caler dessus, cela permet également d’améliorer votre proposition.

Lisez mes premiers articles…au départ je cherchais comme consultant en management « classique » et ma ligne était de prouver que j’avais de la pertinence sur mon métier. Au fil de mes échanges j’ai développé une approche nouvelle de mon métier dont j’étais à  des années lumières en mai dernier. Sachez donc vous servir de votre blog comme outil de réflexion et d’échange.

5°) Ne rêvez pas…mais osez et provoquez les évènements

« Je vais faire un super blog, les recruteurs vont tomber à  mes pieds et je vais avoir le boulot de mes rêves ». Si c’est ce que vous vous dites préparez vous à  vite redescendre sur terre. Ou si ça vous arrive vous auriez eu de fortes chances de vous en sortir sans blog.

Alors un blog emploi ça sert à  quoi? C’est un complément parfait d’un CV ou d’une lettre de motivation. Aujourd’hui il apporte un avantage car il vous permet de développer votre projet de manière plus complète et vous donne une réelle visibilité (si vous jouez le jeu de la discussion et de l’échange). Quand on est en province pour se faire remarquer à  Paris c’est pas mal du tout par exemple. Demain il sera un élément indispensable d’une candidature, aujourd’hui c’est un plus (ou ça peut l’être…à  vous de jouer). Désolé de tempérer votre optimisme mais il faut savoir que l’outil est puissant mais n’est pas une baguette magique. Et qu’au bout du compte c’est toujours vous qui au final, en tête à  tête avec un recruteur, aurez à  vous vendre. Un blog ne donnera pas de boulot…mais pourra favoriser votre identification et vous amener jusqu’à  l’entretien.

D’un autre coté je dis ça mais trouver une activité dans CV parce qu’un décideur passe sur mon blog c’est ce que je viens de vivre. Oui c’est donc possible. Non ça n’arrivera pas à  tout le monde. Non je ne suis pas un surhomme…j’ai juste bénéficié d’un enchainement de facteurs positifs (je raconterai tout cela plus tard). Je me refuse toutefois à  parler de chance: la chance se provoque et j’ai tout fait pour: une idée, un marketing autour de cette idée, une présence sur le terrain, quasiment un peu de lobying, des relais forts…alors ensuite tout s’est enchainé. Ca n’est pas de la chance au sens « loterie » du terme…mais l’enchainement de causes favorables que j’ai réussi à  créer sur la durée. Et là  le rôle de mon blog fut essentiel. Une chose est sure, sans blog je n’en serais pas là . Voilà , au moins c’est clair.

Le blog n’est pas un sésame vers l’emploi mais un facilitateur d’opportunités, un provocateur de chance. C’est un outil de recherche d’emploi, très puissant mais qui ne sera jamais que ce vous en ferez. Finalement, le plus important ça restera vous…alors faites en sorte qu’il vous ressemble le plus possible.

PS: et surtout, une fois votre contrat en poche, continuez votre blog. Vous maintenez ainsi votre visibilité professionnelle, ça sert toujours (pour attirer des clients ou se recaser un de ces jours…), ça vous permet de continuer à  échanger donc cela reste un outil de progrès dans votre nouvel emploi….et puis avoir mis tant de soi dans un blog et le laisser mourir comme ça c’est triste non? C’est à  la fois votre deuxième vous et un bon pote qui vous a accompagné pendant votre recherche, vous l’avez bichonné, vous vous êtes occupés de lui…alors continuez l’aventure ensemble. Et pensez à  vos lecteurs…vous n’allez pas les lacher comme ça non plus…

Maintenant en route et à  vous de jouer…. et souvenez vous que ça n’est que mon expérience…selon ce que vous êtes vous agirez peut être (et sans doute) différemment sur certains points. Trouvez votre ton, votre stratégie, votre ligne éditoriale et bienvenue dans la blogosphère.

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Derniers articles

Vous avez aimé ce billet ? Suivez moi sur les réseaux sociaux :