Article précédentStage en marketing
Article suivantVers un nouveau leadership

Des blogs pour développer le leadership

leaderJe suis convaincu que l’usage de blogs en entreprise peut aider aidera les entreprises dans la résolution de leurs problématiques liées au leadership.

Avant d’aller plus loin je préfère préciser de suite que:

– je parle d’un outil à  utiliser dans le cadre d’une politique visant à  développer le leadership. Je ne prétend pas que l’outil se suffit à  lui-même. Il constituera un excellent levier et sera utilisé conjointement à  d’autres.

– je ne cesse de le répêter mais j’ai toujours peur de ceux qui croient aux solutions miracles de type « y’a qu’à « . Tous les outils, blogs, coachings, teambuildings ne serviront jamais à  rien s’il n’existe pas de volonté et de politique forte derrière. Utilisez tous les outils de développement du capital humain que vous voudrez, si les personnes concernées ne croient pas en votre volonté de faire avancer les choses, en la possibilité qu’elles auront d’exprimer le surcroit de potentiel qu’elles pourront ainsi développer, tout ce que vous mettrez en place ne sera qu’investissement en pure perte.

– de manière générale la mise en place d’actions de développement du capital humain doivent s’inscrire dans le cadre d’une véritable stratégie et en aucun cas ne doivent constituer des leurres visant à  contenter provisoirement le salarié dont l’objectif n’est pas tant ce qui sera mis en place pour le faire progresser individuellement mais le caractère tangible de ce que cela changera dans son rôle futur au sein de l’entreprise.

J’estime ces mises en garde nécessaires car il ne s’agit pas de projets que l’on traite à  la légère à  coup de placebo.

Maintenant, rentrons dans le vif du sujet.

En quoi la mise en place de blogs d’entreprise peut elle contribuer au développement du leadership?

A titre de préambule je précise qu’il ne s’agit pas de blogs « de l’entreprise » mais bien de blogs de salariés au sein de l’entreprise. Ces blogs pourront être internes ou externes selon la maturité et le projet de l’entreprise.

De manière générale je me réfère à  la définition du leader donnée ici.

La vision périphérique: qu’est ce qui mieux qu’un système permettant l’appréhension globale de la vie de l’entreprise peut aider un individu à  construire cette vision, à  apprendre à  regarder au delà  de son pré carré. Des blogs de salariés internes permettent à  qui veut de prendre le poul de l’entreprise, de savoir ce qui se dit, se fait, se pense ailleurs. On prend ainsi conscience que l’unité entreprise est un ensemble d’organes à  la fois interdépendants mais ayant parfois une vie, un fonctionnement et des problématiques propres. La vision périphérique c’est, en partie, avoir conscience de cela.

Une vision: si un blog ne peut créer une vision (quoique les conversations générées peuvent aider à  la construire), il peut tout au moins aider à  la faire partager de par son caractère de proximité et son ton souvent désasceptisé par rapport à  une communication corporate traditionnelle. D’où les points suivants…

Une capacité à  faire adhérer: si l’on reconnait, comme dit ci-dessus, à  un blog des caractères de proximité, de franchise, la possibilité d’ouvrir des discussions et de permettre la co-construction de solutions et l’expression et la prise en compte des avis d’autrui…alors un blog aide à  emporter l’adhésion d’autrui.

Un sens opérationnel: du fait qu’ils mettent tout un chacun au même niveau et réduisent les distances, des blogs internes permettent à  tout moment de se plonger dans les préoccupations des opérationnels, de les analyser sans avoir à  mettre au point un système de reporting hiérarchique dont on sait par ailleurs qu’il biaise l’information remontée du fait de la peur de faire remonter des aspects négatifs.

Le sens de l’écoute: la possibilité de commenter des articles permet à  chacun de discutter les opinions des autres et ce au vu et su de tous. S’adapter à  ce mode de fonctionnement développe l’écoute d’autrui.

Un égo à  dimension variable: la encore le mode de fonctionnement induit par des outils de type blog permet à  la fois de s’exprimer et de convaincre mais pousse à  l’humilité de par le fait que la moindre erreur tant sur le fond que sur la forme peut être repérée, relayée et commentée. On est alors contraint de faire amende honorable.

Capacité de décision: un blog ne vous fera jamais prendre la bonne décision, ni la mauvaise d’ailleurs. Des blogs internes pourront par contre à  la fois vous donner des éléments permettant la prise de décision mais également montrer à  tous que vous agissez.

Il est clair que l’essaimage de blogs internes ne va pas faire naitre une génération spontanée de leaders. Toutefois, par ce que ce mode de fonctionnement implique, une telle pratique pourra permettre à  certains de développer leur leadership dans une certaine mesure et à  d’autres de mieux exercer le leur.

De tels outils ne sont pas une baguette magique à  employer sans réflexion mais des outils performants au service d’une stratégie rh, d’une stratégie d’entreprise. Il suffit d’avoir la volonté.

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Derniers articles

Vous avez aimé ce billet ? Suivez moi sur les réseaux sociaux :