Fini les employés satisfaits, place aux employés engagés !

images-3.jpegTelle est la conclusion d’une étude de chez IPSOS (étude gratuite mais enregistrement obligatoire). Décidément les études tombent à  la pelle en ce début d’année. Celle ci tord le cou à  une idée bien ancrée (même moi j’y croyais) : rien de sert d’avoir des salariés heureux, cela n’a aucun impact sur le business de l’enteprise.
Une petite mise au point linguistique pour commencer : j’utilise ici les termes d’engagement et d’employé engagé faute d’avoir trouvé quelque chose qui rende bien compte, en français, de la notion d »employee engagement ». On aurait pu dire implication…mais finalement engagement me plait bien. Il ne s’agit pas d’une traduction littérale du terme US (dans ce cas j’aurais dit « lié » ou « fiancé ») mais je pense que cela reflète bien une certaine réalité.

On est toujours parti du postulat qu’un employé satisfait de son environnement professionnel travaillait mieux, servait mieux le client, et donc que tout cela impactait favorablement le résultat de l’entreprise. Finalement on se rend compte qu’il n’existe aucune corrélation entre le résultat de l’entreprise et la satisfaction des salariés. En fait le raisonnement est un peu provocant car on joue vraiment sur les mots.

Un salarié satisfait peut fort bien ne rien faire de ses journées, être peu impliqué et productif. Par contre un « salarié engagé » se démènera pour l’entreprise. En creusant un peu je dirais que nous somme sur des concepts très proches mais dont le premier s’apprécie par la vision que l’individu a de sa situation et le second par la vision qu’il a de sa relation à  son employeur. La satisfaction n’est donc pas une fin en soi, elle est la conséquence de l’engagement.

Au delà  de ces digressions théoriques, voyons ce que cela signifie dans les faits.

Tout d’abord allez voir ici une définition de l' »employee engagement« . En deux mots c’est l’employé heureux d’être là  et de « mouiller le maillot » et qui croit profondément en ce qu’il fait. Finalement cela me plait bien. Il reste à  l’entreprise à  changer de focus pour faire de ses salariés satisfaits des salariés engagés. Le rapport nous donne 24 leviers pour y parvenir.

  1. Compréhension des buts et des objectifs de l’entreprise
  2. Compréhension de son travail et de sa contribution aux objectifs de l’entreprise
  3. Un message clair sur les buts, les attentes, les instructions
  4. Définition de poste
  5. Adaptation au poste
  6. Outils et support
  7. Indépendance et innovation
  8. Relations avec la hiérarchie, reporting direct.
  9. Feedback clair sur les résultats
  10. Reconnaissance
  11. Rémunération « honnête », « équitable »
  12. Opportunités d’apprendre et de se développer
  13. Opportunités d’avancement
  14. Pratiques de leadership
  15. Confiance dans le leadership des « seniors »
  16. Fierté quant à  l’entreprise, et au service/produit délivré
  17. Apport des employés
  18. Implication des employés dans la prise de décision
  19. Equilibre vie professionnelle / vie personnelle
  20. Culture d’entreprise / morale
  21. Esprit d’équipe, relations entre collègues
  22. Implication
  23. Sécurité / bien être
  24. Pratiques Rh justes

Ce que j’en pense ?

Je vois plusieurs grands axes :

– fin de la culture du top down

– valorisation et prise en compte de l’individu

– transparence

– management par le sens

– confiance en l’individu

Ce changement de focus nécessaire ne se fera pas sans des réflexions plus profondes. La satisfaction était influencée par les grandes lignes de la politique maison et finalement on ne touchait pas au cœur de l’entreprise : les logiques de décision, de pouvoir, d’organisation…et l’individu n’était que sujet du focus.

Ce nouveau focus va imposer de travailler sur des sujets sensibles et de donner davantage de légitimité et d’autonomie à  l’individu : bref de lui faire confiance et de le reconnaitre en tant que tel et non en tant que partie d’un process.

Repenser le management ? Adopter les outils adéquats ? Inévitable.

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of People and Operations @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Abonnez vous à ma Newsletter !

Recevez mes derniers articles et une sélection de ma veille....

Pour des raisons légales merci de confirmer votre choix en cochant cette case...
Head of People and Operations @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
1,756FansJ'aime
12,052SuiveursSuivre
25AbonnésS'abonner

Le confinement expliqué à mon boss

Découvrez le livre que nous avons co-écrit avec 7 autres experts avec pleins de retours d'expérience pour aider managers et dirigeants

En version papier
En version numérique

Articles récents

Abonnez vous à ma Newsletter !

Et recevez chaque semaine les derniers articles et des contenus exclusifs.

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de Bertrand Duperrin.

 

 

Je vous remercie pour votre confiance

Dans le respect strict de la RGDP vous allez recevoir un email vous demandant de confirmer votre inscription. 

 

Vérifiez qu'il ne soit pas tombé dans vos spams ou un dossier "notifications"
Vous pourrez de toute manière vous désabonner à tout moment.

Ne partez pas si vite !!!

Ce serait dommage de rater les prochains articles !

Abonnez vous à ma newsletter....

Recevez les articles chaque semaine dans votre boite aux lettres ainsi que des contenus exclusifs...

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la Newsletter du Bloc-Notes de Bertrand Duperrin

Vos coordonnées ne seront partagées avec personne et ne serviront en aucun cas à vous envoyer de la publicité.

Dans le respect strict de la loi et de la RGDP vous allez recevoir un email vous demandant de confirmer votre inscription. 

 

Vérifiez qu'il ne soit pas tombé dans vos spams ou un dossier "notifications".


Vous pourrez de toute manière vous désabonner à tout moment.

Merci pour vôtre intérêt !