Les jeunes générations ne travaillent pas avec les bons outils

Lu dans Management de juin 2007 (p 75) sous le titre « le numérique met de l’huile sur le feu », une étude de Forrester Consulting réalisée à  la demande de Xerox auprès de 1600 cadres européens. Seuls 48% des 28-34 ans pensent que leur employeur met à  leur disposition les bons outils pour travailler.

Le journal conclue qu’il faut faire des efforts pour s’adapter au style de communication des juniors (qui je pense deviendra la norme d’ici peu de temps).

Traduction : cette génération est habituée à  des outils simples, à  un mode d’organisation et d’échange flexible, à  une circulation fluide de l’information, à  une souplesse dans le process permettant d’avantage d’agilité. Ils ont grandi avec les plateformes de chat, de blogs et ont acquis les réflexes correspondant. Ce sont tous des Charlies en puissance.

Pour finir je précise que cet encart prend place dans un dossier nommé « Déminez les conflits de génération dans votre équipe ». L’adoption des bons outils est en effet une réponse à  une problématique Rh forte (et qui va aller crescendo) à  l’heure où les baby boomers vont peut à  peu laisser leur place et où il sera capital de bien faire cohabiter différentes générations.

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Derniers articles

Vous avez aimé ce billet ? Suivez moi sur les réseaux sociaux :