Benchmarker c’est la santé !

Convention du Medef : benchmarket c'est la santéC’est en effet le titre de la convention annuelle du MEDEF à  laquelle j’ai été convié vendredi dernier et qui par un heureux hasard se tenait à  Bruxelles, au parlement européen, alors même que la France venait de ratifier le traité de Lisbonne la veille.

La critique étant aisée et l’art difficile, c’est avec un fort intêret que j’ai suivi cet évènement relativement dense en contenus, un coup d’oeil au programme suffisant pour s’en convaincre.

Benchmarker c’est en effet regarder ce qui se fait ailleurs, et de manière générale regarder autour de soi pour prendre conscience de son environnement et de son évolution. Et c’est vrai qu’à  ce sujet je note parfois avec un certain degré de décalage entre ce qui se dit et se constate au quotidien et la compréhension qu’en ont les sphères dirigeantes.

Bref le monde change et certains de nos voisins et partenaires l’ont parfois compris mieux que nous. Halte au catastrophisme, il est également des domaines où la France joue avec un coup d’avance et il faut également savoir le reconnaitre. Certains entrepreneurs français ont également adopté les pratiques de l'”entreprise de demain”, en faisant un lieu de vie et de responsabilisation et plus seulement un temple dédié au “dieu performance”, peu importe le prix pour les individus.

Tout cela, c’est bien de le clamer en permanence mais force est de reconnaitre que ceux qui sont décideurs au premier chef ne sont pas les lecteurs de nos blogs et connaissent mieux Taylor que Gary Hamel ou Bob Sutton. Dommage mais il en est ainsi.

Je me réjouis donc que le message leur soit porté par ceux qu’ils écoutent : le MEDEF notamment. On peut en dire ce qu’on en veut mais lorsque l’organisation patronale leur fait écouter des témoignages sur “la nouvelle entreprise”, les jeunes dans l’entreprise et les fameux digital natives, la place des seniors, l’intelligence économique ou encore les enjeux de l’innovation aujourd’hui il est difficile de faire la fine bouche. Le message est clair : ça existe, c’est important et tout le contraire d’une fantaisie passagère et on ne parle pas d’un avenir lointain mais d’un présent d’ores et déjà  palpable. La preuve : des entrepreneurs le font et le vivent au quotidient et viennent vous parler de leur expérience.

Le chemin est long, Paris ne s’est pas fait en un jour, et ce n’est qu’une goutte d’eau dans un processus plus global. Mais qu’aurions nous dit si le MEDEF avait fermé les yeux sur les évolutions inéluctables de notre société et avait conforté ses adhérents dans un status quo à  l’avenir tragique ? Au moins ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas, et certains on certainement découvert un changement plus profond qu’ils ne l’imaginaient, en tout cas je l’espère.

A titre personnel je trouve que cette institution que j’ai longtemps considéré comme poussiéreuse se met des coup de pied aux fesses depuis quelques temps et je ne peux que m’en réjouir. Quelques barrières tombent, des portes s’ouvrent, jamais assez mais c’est mieux que rien. Certainement l’effet Benchmark : l’entreprise n’est pas une bulle isolée de la société : elle doit vivre avec et la comprendre.

A titre personnel je me suis surtout intéressé aux passages sur l’avenir du management, l’innovation, la veille économique et la place des séniors, sujets sur lesquels je ferai un billet aussi rapidement que possible.

Pour fini cette note, un intervenant a fait remarqué que sur les 1300 personnes présentes, 300 seulement avaient moins de 50 ans. Je n’ai aucune information sur la véracité de cette information, mais j’aimerai bien savoir comment l’assistance à  compris et vécu cette vidéo dont la version française a été diffusée sur écran géant. Inspirée par Philip K. Dick (en aucun cas une production MEDEF donc) et déjà  largement diffusée sur internet depuis plusieurs mois. Puissent certains avoir saisi que le monde bouge et que l’entreprise ne pourra rester à  l’écart. J’espère tout de même que le monde de demain ne ressemblera pas totalement à  ça…ça fait un peu peur quand même.
[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/xj8ZadKgdC0" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of People and Operations @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
Head of People and Operations @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
1,758FansJ'aime
12,296SuiveursSuivre
24AbonnésS'abonner

Le confinement expliqué à mon boss

Découvrez le livre que nous avons co-écrit avec 7 autres experts avec pleins de retours d'expérience pour aider managers et dirigeants

En version papier
En version numérique

Articles récents

Abonnez vous à ma Newsletter !

Et recevez chaque semaine les derniers articles et des contenus exclusifs.

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de Bertrand Duperrin.

 

 

Je vous remercie pour votre confiance

Dans le respect strict de la RGDP vous allez recevoir un email vous demandant de confirmer votre inscription. 

 

Vérifiez qu'il ne soit pas tombé dans vos spams ou un dossier "notifications"
Vous pourrez de toute manière vous désabonner à tout moment.

Ne partez pas si vite !!!

Ce serait dommage de rater les prochains articles !

Abonnez vous à ma newsletter....

Recevez les articles chaque semaine dans votre boite aux lettres ainsi que des contenus exclusifs...

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la Newsletter du Bloc-Notes de Bertrand Duperrin

Vos coordonnées ne seront partagées avec personne et ne serviront en aucun cas à vous envoyer de la publicité.

Dans le respect strict de la loi et de la RGDP vous allez recevoir un email vous demandant de confirmer votre inscription. 

 

Vérifiez qu'il ne soit pas tombé dans vos spams ou un dossier "notifications".


Vous pourrez de toute manière vous désabonner à tout moment.

Merci pour vôtre intérêt !