RH 2.0 : un nouveau site et un réseau social innovant

Sharing is caring!

Deux nouveautés dans le paysage des RH 2.0 françaises.

Avant tout un nouveau blog qui vient de voir le jour : Le journal des RH. Content de voir que Richard Menneveux et ses équipes chez Moovement s’investir dans un média 100% RH. Ne vous étonnez pas si vous y retrouvez quelques uns de mes vieux articles (Richard a le droit d’exploiter mon fond de catalogue…enfin avec un petit lien ce serait mieux 😉 ) aux cotés d’une production « made in moovement » qui commence à  bien se mettre en place.

Deuxième nouvelle : un nouveau service nommé CV 2.0, service que l’on doit à  une autre tête pensante de la sphère RH/management francophone : Olivier Zara que l’on est davantage habitué à  voir sur le terrain de l’intelligence collective. Pour être tout à  fait honnête, par manque de temps, je n’ai eu le temps que de survoler mais voici mes premières impressions.

Ce service, plutôt qu’un CV, offre le matériel nécessaire pour valoriser son réseau au sein d’un CV. Alors une nouvelle plateforme de réseau social ? Peut être mais celle-ci a une dimension véritablement nouvelle : on n’est plus dans la logique de se dire « tu m’invites et je t’accepte », libre à  chacun de choisir ses critères mais on rentre dans la logique du réseau qualifié.

Je m’explique.

Pour se « connecter » à  quelqu’un il faut qualifier la relation : comment connait on la personne, quelle est la nature de la relation, quelles sont les qualités humaines de la personne, quelles sont ses caractéristiques professionnelles sur lesquelles on lui fait confiance.

Confiance : le mot est lché. La procédure de « connexion » entre deux personnes ne se borne pas à  un simple clic. Il faut détailler, argumenter, donner un avis, qualifier : bref on le fait pas à  la légère. Certains trouveront cela rébarbatif, long. Je trouve que c’est justement la valeur de la plateforme et que son succès se construira sur la préférence que les utilisateurs manifesteront pour matérialiser un réseau de qualité.

Et au bout du compte le réseau se matérialise sur la base des tags utilisés pour les recommandations. Bien vu. Il est trop tôt pour en être sur mais je pense que cela va vraiment permettre de matérialiser, au delà  des connexions, leur sens.

Il ne me reste plus qu’à  trouver le temps de faire mes demandes de mise en relation.

Allez un bémol…confiance, tout baser sur les tags…tout cela est très 2.0. Par contre l’interface est un peu plus 1.0. Mais connaissant Olivier il a d’abord tenu à  construire la logique de l’outil avant de faire du bling bling. Et là  aussi c’est bien vu, quitte a prioriser les choses autant commencer par ce qui fait la valeur de l’outil.

Ah ? J’anticipe la question. Un réseau de plus ? Faut il abandonner les autres ? Je le vois plus comme un complément utile à  linkedIn pour ne citer que mon favori, leurs logiques sont complémentaires. Par contre si CV 2.0 tiens ses promesses, histoire de ne pas se disperser, je pense abandonner un des linkedin-like.

Une dernière pensée avant de cliquer sur « publier ». Finalement je ne pense pas que CV 2.0 soit une plateforme de réseau social dans l’acception commune du terme. C’est un outil qui me permet de donner de la valeur aux réseaux que j’aurai constitué ailleurs. Il ne me semble pas que ce soit l’endroit où l’on rencontre les autres mais celui où l’on valorise les rencontres faites par ailleurs.

Sharing is caring!

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
1,786FansJ'aime
1,267SuiveursSuivre
87AbonnésS'abonner

Articles récents