Lectures de vacances

Une fois n’estpas coutume j’ai plutot consacré mes quelques jours de vacances à  des lectures distrayantes. Mais j’avais quand même glissé dans mes valises deux ouvrages qui méritent quelques lignes ici.

Tout d’abord Web 2.0: A Strategy Guide qui m’a laissé un sentiment mitigé. Un bouquin très complet et documenté, comme souvent chez O’Reilly. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le web 2.0 : quoi, pourquoi, comment ? « Strategies behind successful implementations » ? Surement. Mais en B2C uniquement. Si vous voulez faire la même chose à  l’intérieur même de votre entreprise vous repartirez aussi dubitatif que vous êtes arrivés. Un livre à  lire lorsque vous pensez surtout marketing et clients, pas si vous pensez d’abord à  vos collaborateurs.

J’ai davantage trouvé mon compte avec The Starfish and the Spider: The Unstoppable Power of Leaderless Organizations. Ici on parle des organisations décentralisées. Le titre est inspiré de la comparaison entre l’étoile de mer et l’araignée, l’une étant dramatiquement handicapée lorsqu’on lui coupe une patte (voire la tête), l’autre se reproduisant  si on l’ampute d’une branche pour ne pas donner une étoile estropiée mais deux étoiles totalement valides. Sans ajouter qu’on ne visier le cerveau « central » de l’étoile…car elle n’en a pas. Qu’est ce qui fait que certaines formes d’organisations, économiques ou politiques, entreprises ou civilisations, ont survécu à  toutes les attaques et d’autres, beaucoup plus puissantes en apparence, ont fini par décliner et disparaitre. Mais une organisation décentralisée ne se décrête pas, elle a besoin d’éléments constitutifs, Une certaine forme de leadership qui n’a rien à  voir avec l’autorité et le pouvoir, une idéologie, et l’émergence d’un rôle inconnu ou non reconnu dans les organisations traditionnelles, le catalyseur, élément moteur de ces organisations et qui a à  peu près toutes les caratéristiques opposées à  celles d’un chef d’entreprise au sens traditionnel du terme.

Plus intéressant encore, et conscient qu’une entreprise ne peut fonctionner selon un modèle purement décentralisé, l’ouvrage se termine sur l’organisation hybride, alliant le meilleur des deux mondes

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Derniers articles

Vous avez aimé ce billet ? Suivez moi sur les réseaux sociaux :