Un indice intéressant dans ce contexte pour le moins difficile où l’on prédit, une fois n’est pas coutûme, la mort de ce qui n’est pas installé depuis la moitié du siècle dernier.

Claude vient de m’annoncer que le record de participants à  Webcom Montreal allait être battu mercredi. Plus de 450 personnes pour ce qui est, si je ne m’abuse, la plus grande conférence francophone sur le web.

Ce sont 400 personnes des plus grandes entreprises françaises et européennes qui se sont inscrites pour assister ce jeudi au lancement de bK2009 ainsi qu’aux interventions de Jon et Stowe.

On attend encore la cloture des inscriptions au web08 mais une chose est sure, le « 104 » ne sera pas vide même s’il manque encore du monde pour atteindre les chiffres de l’an dernier.

Mon avis ?

Comme je le disais il y a quelques temps, en temps de crise les entreprises se recentrent sur le business. Et leur réflexion, par rapport au contexte actuel, les amène à  se demander comment trouver de nouveaux leviers, les anciens ayant montré dernièrement leurs limites. Et elles trouvent des pistes dans les nouvelles dynamiques permises par l’entreprise 2.0. Ce qui était avant de la curiosité relève aujourd’hui d’un enjeu autrement plus vital, ce qui explique peut être le succès apparemment supérieur (pour l’instant, sachant que les insciptions de dernière minute sont toujours nombreuses) des deux événements orientés entreprise sur le troisième, plus généraliste et sujet aux effets de l’instinct parfois trop grégaire de la foule.

Bref on ne voit plus le web 2.0 et ses déclinaisons comme des outils à  découvrir mais comme des plateformes permettant de supporter de nouvelles logiques opérationnelles. Il était temps, reste à  transformer l’essai. Certains écrivent que les blogs se professionalisent, à  mon avis c’est (enfin) le 2.0 et le regard qu’on porte dessus qui suit cette voie.

PS : Pour les deux premiers événements il est trop tard, mais on peut encore s’inscrire pour le web08 avec 20% de réduction en cliquant ici.