Article précédentBookmarks du 04/09/2009
Article suivantBookmarks du 04/10/2009

Quelques conseils pour ne plus avoir peur d’internet au bureau

Vous avez peur que vos salariés ne travaillent pas et perdent leur temps à  surfer sur internet ? Un raccourci un peu facile qui part du principe qu’ils perdent forcément leur temps lorsqu’ils font ainsi. Mais qui peut ne pas être faux. En fait cela recouvre deux questions.

La première est celle de savoir si vos collaborateurs ont ou non besoin d’internet, ce qui revient à  se demander si cela peut devenir un outil de travail ou ne sera jamais qu’un outil de loisirs.

Dans le cas où on aurait répondu positivement à  la première question reste de s’interroger sur l’usage. Tout le monde, ou presque, s’accorde à  dire qu’il en est du surf comme du cholestérol : il y a le bon et le mauvais. Celui qui sert l’entreprise et celui qui fait perdre du temps.

Là  encore il n’existe pas de recette magique mais on peut quand même arriver avec quelque chose avec un peu de bon sens.

Internet peut il être un outil de travail ?

Je vous épargnerai le discours traditionnel du “mais c’est évident”. Pour moi c’est en effet évident que oui. Pour d’autres il est en effet évident que non. “Et puis c’est tout !”. On ne risque pas d’arriver à  grand chose avec de tels raisonnements alors essayons de voir les choses de manière plus objective.

Essayez de lister les informations dont vos collaborateurs ont besoin. Et, parmi celles-ci, celles qui ne peuvent provenir que de l’extérieur. Allez, je vous aide un peu. Que penseriez vous d’un collaborateur qui ne s’intéresse pas à  l’évolution de votre marché, à  ce que font les concurrents, à  ce qui s’écrit sur le sujet, aux nouvelles perspectives qui se dessinent à  auxquelles il va falloir s’adapter. Allons plus loin : que pensez vous de la capacité de vos collaborateurs à  maintenir leur compétitivité sur 3 ans en se coupant du monde extérieur ?

Non votre votre département veille n’a pas les réponses à  toutes questions.

Oui ce qui se passera dans vos murs demain dépend de ce qui se passe au dehors aujourd’hui. Et pas l’inverse.

Bref ce petit travail aura le mérite de faire apparaitre certaines vérités. Et éventuellement de se rendre compte que tout le monde n’a certainement pas les mêmes besoins. Je conçois que votre service RH ou marketing a besoin de plus que vos controleurs de gestion.

Séparer le bon grain de l’ivraie

Une chose est certaine : tous ont les outils, maintenant certains s’en servent par curiosité professionnelle et d’autre pour d’autres raisons. Nous avons également une autre certitude : parmi ceux qui n’ont pas développé naturellement les “bonnes pratiques”, peu sont ceux qui les développeront si on ne leur montre pas comment. Le meilleur moyen d’être sur qu’ils ne feront pas de mauvais usage du net serait peut être de leur montrer ce que serait un bon usage non ?

Comment identifier l’information importante ? Où ? Quel temps y consacrer ? Voici des sujets de formation qui seraient pertinents. Vous pouvez même pousser la logique jusqu’au rapport d’étonnement : qu’ai-je appris ce mois-ci qui m’a servi dans mon travail, comment, pour quel bénéfice. Mettez une petite carotte derrière et vous construisez les bases d’une culture du benchmark et de l’amélioration permanente. A vous d’en faire bon usage. Il se pourrait que lors de leur prochaine connexion à  Facebook, au moment de jouer aux Vampires et aux Zombies, certains aient soudain envie d’aller voir comment communiquent vos concurrents, de contacter un vieil ami qui a été démarché par un concurrent pour savoir comment ils s’y prennent, aillent piquer ici et là  de bonnes idées chez un blogueur bien informé…

Il en est du net comme des grands fleuves, on ne les arrête pas. Reste le choix entre se faire innonder ou produire de l’électricité avec. A vous de voir.

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
1,781FansJ'aime
1,265SuiveursSuivre
92AbonnésS'abonner

Articles récents