Comment fait on un intranet 2.0 ?

Le web 2.0 engendre l’entreprise 2.0 qui est motorisée par son web à  elle, l’intranet. Il est donc logique que ce dernier finisse par hériter, lui aussi, du qualificatif 2.0. Là  où les choses se compliquent, c’est lorsqu’une personne curieuse ou dument mandatée par sa hiérarchie arrive avec la question fatidique : “comment faire pour que mon intranet devienne 2.0 ?”.  Devant le regard plein d’espoir de son interlocuteur, le “spécialiste” prend alors le plus souvent un air gêné et bredouille un “ça n’est pas si simple…” qu’il sait malheureusement déceptif. Ou alors il part dans un long monologue assuré et se voulant rassurant afin de montrer qu’il a tout compris alors qu’il a simplement oublié de s’intéresser aux besoins caché derrière cette demande.

Essayons donc d’y voir un peu plus clair.

Qu’est ce qu’un intranet ?

Autant commencer par le commencement. Attention, il n’y a pas de bonne réponse à  cette question. Il n’y aura que la réponse que vous fera votre interlocuteur (et encore il importera de creuser la réalité de la situation derrière une expression de besoin souvent maladroite). Suivant les personnes l’intranet est un espace où l’entreprise met de l’information a destination des collaborateurs, pour d’autres il s’agit d’un endroit où ces derniers auront accès à  des applications métier, pour d’autres enfin il peut s’agir d’un espace à  leur disposition pour s’organiser et travailler hors des applications métier. Que votre interlocuteur soit de la Dir’Com, de la DRH, de la DSI, d’une direction métier voire un manager pour son équipe, vous aurez autant de vision différentes du rôle de l’intranet. Et pas nécessairement compatibles entre elles.

Et l’aspect 2.0 ?

Ce que votre interlocuteur entend par 2.0 dépend en partie de la réponse à  la question précédente. On a souvent tendance à  croire que toute demande en la matière revient à  une demande de socialisation de l’intranet avec du “User Generated Content”, des espaces appartenant aux utilisateurs et administrés par eux, une dimension réseau social etc.. Que nenni !

Combien de demande d’intranets 2.0 se revèlent en fait être une demande pour un système de partage documentaire bien ordonné mais moins rustre que l’existant et où l’idée même qu’un collaborateur puisse émettre un feedback et suggérer des améliorations quant aux dits documents provoque un début de panique.  Combien de fois admet on la possibilité pour le collaborateur de bénéficier d’un canal ascendant pour peu qu’on soit certain que sa voix sera isolée et inaudible du reste de l’entreprise.

Ce qui nous amène à  admettre qu’un intranet 2.0 est un mix entre la vision que l’on a de son utilité et de ce qui est culturellement acceptable par l’entreprise. Je vous passerai le coté “techniquement acceptable” qu’il s’agira d’établir au plus tôt avec la DSI si on ne veut pas voir un beau projet abattu en vol pour avoir tenté de faire un enfant dans le dos aux gardiens du temple.

En fonction de ces facteurs, votre intranet 2.0 pourra donc être

– un intranet 1.0 auquel on aura ajouté de l’AJAX histoire de faire joli.

– Un dispositif cloisonné de remontée d’information du collaborateur vers les directions de l’entreprise.

– Un annuaire un peu plus riche que l’ancien

– la possibilité d’accéder à  des applications métier sur l’intranet, avec un navigateur. (Si si…)

– un facebook-like professionalisé.

Le tout avec des procédures de contrôle, de modération, dépendant à  la fois de la culture locale et des domaines traités.

Ce qui prouve bien que si on “oublie” la première question ou qu’on la traite par dessus la jambe on risque vite de se retrouver hors sujet.

Un jour, la convergence

Bien évidemment il semble évident qu’un jour l’intranet sera un mélange de tout cela. Ou il ne sera plus une vitrine des services centraux mais le prolongement de l’activité réelle des collaborateurs sur le seul espace où tous peuvent se retrouver sans contrainte d’espace et de temps. D’ailleurs on s’interrogera ce jour là  sur la notion même d’intranet, les grandes évolutions de l’entreprise rendant le intra de plus en plus inapproprié pour un espace de plus en plus interconnecté avec les réalités extérieures. Le terme d’internet d’entreprise sera certainement plus approprié à  cette réalité nouvelle.

Mais pour revenir à  nos moutons, et même si certaines entreprises avancent déjà  sur cette convergence, il est inutile et contre productif de présumer que la personne qui se renseigne sur l’intranet 2.0 veut en arriver là . Peut etre n’arrive-t-elle même pas à  conceptualiser cela, peut être cela lui fait il peur et, tout simplement, cela est totalement décalé par rapport à  son besoin ressenti.

Il importe donc de lui présenter l’intranet 2.0 en fonction de son besoin et de ce qui est acceptable à  un moment donné. Le projet sera peut être l’occasion de poser les premières pierres de quelque chose de plus abouti dans le futur, mais il ne sert à  rien d’être trop ambitieux au départ lorsque le terrain n’a rien de fertile. Essayez donc de parler de réseau social à  quelqu’un qui veut partager des pdf et des powerpoints dans un espace convivial et vous m’en direz des nouvelles.

Conclusion : une question d’output

A part pour les experts de la question, l’intranet 2.0 n’existe pas. Ou plutôt il a une forme différente dans l’esprit de chaque interlocuteur, même au sein d’une même entreprise. Ce qui, pour éviter les malentendus et s’assurer que tout le monde y trouvera son compte, implique :

– que l’entreprise ne cherche pas à  faire un intranet 2.0 mais ait une expression de besoin claire dans laquelle la dimension 2.0 ou sociale trouvera (ou non) sa place.

– que le prestataire se concentre sur l’output désiré par l’entreprise et y réponde au mieux en fonction de l’état de l’art.

La solution finale pourra, au bout du compte, être qualifiée de 2.0 ou pas en fonction des critères de chacun. Mais avant cela, un besoin est un besoin, sans qu’il ait besoin de versionning.

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
1,767FansJ'aime
12,359SuiveursSuivre
20AbonnésS'abonner

Découvrez le livre que nous avons co-écrit avec 7 autres experts avec pleins de retours d'expérience pour aider managers et dirigeants

En version papier
En version numérique

Articles récents

Abonnez vous à ma Newsletter !

Et recevez chaque semaine les derniers articles et des contenus exclusifs.

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de Bertrand Duperrin.

 

 

Je vous remercie pour votre confiance

Dans le respect strict de la RGDP vous allez recevoir un email vous demandant de confirmer votre inscription. 

 

Vérifiez qu'il ne soit pas tombé dans vos spams ou un dossier "notifications"
Vous pourrez de toute manière vous désabonner à tout moment.

Ne partez pas si vite !!!

Ce serait dommage de rater les prochains articles !

Abonnez vous à ma newsletter....

Recevez les articles chaque semaine dans votre boite aux lettres ainsi que des contenus exclusifs...

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la Newsletter du Bloc-Notes de Bertrand Duperrin

Vos coordonnées ne seront partagées avec personne et ne serviront en aucun cas à vous envoyer de la publicité.

Dans le respect strict de la loi et de la RGDP vous allez recevoir un email vous demandant de confirmer votre inscription. 

 

Vérifiez qu'il ne soit pas tombé dans vos spams ou un dossier "notifications".


Vous pourrez de toute manière vous désabonner à tout moment.

Merci pour vôtre intérêt !