Clients et collaborateurs : une seule solution pour les gérer tous ?

A la sortie de la dernière édition de HRTech à Amsterdam en octobre dernier, il y a une conclusion à laquelle il était impossible de ne pas arriver : la convergence entre les outils SIRH et les outils CRM.

De manière générale si le SIRH évolue vers la gestion des parcours et cycles de vie de l’employé, de gestion de la relation entreprise/collaborateur, ça n’est que logique. Il est d’ailleurs frappant ou amusant de constater que l’essentiel des startups qui exposaient lors de la conférence proposaient des produits qu’on a vu arriver dans le monde de la relation client il y a quelques années et qu’on propose aujourd’hui aux RH avec un léger rebranding

Si vous avez raté votre startup marketing il y a 3 ans vous avez encore de l’avenir dans les RH

Un exemple ? Prenez Candidate.ID avec qui j’ai le plaisir de discuter longuement. L’approche est très intéressante : l’analyse des comportements candidats en ligne permet de cibler leurs centres d’intérêt, il est ensuite possible de faire du “nurturing” en leur adressant des messages qui les intéressent que ce soit via les réseaux sociaux, par email, sur votre site de recrutement. Cela permet de rester “top of mind”, de renforcer leur intérêt et in fine d’améliorer la qualité de la base candidat. Intéressant ?  Bien sur tant les entreprises ont de tout temps traité leurs relations avec leurs candidats dormants par dessus la jambe. On est dans le transactionnel avec ceux qui sont dans le process et nulle part avec les autres.

Pour autant et comme les gens de Candidate.ID me l’on dit : ça n’a absolument rien de révolutionnaire : on le fait depuis des années en relation client et ça arrive inévitablement coté employé/ candidat sous l’effet d’une logique de consumérisation que je décris comme le fait que tout ce qui est fait pour le client finira par être fait pour le collaborateur.

Et vu le retard pris côté SIRH de ce coté il n’y a donc aucune surprise à voir ce qui était “nouveau” en marketing il y a quelques années et est aujourd’hui devenu “mainstream” arriver en tant que nouveauté aujourd’hui sur la scène RH. Et les opportunités de tels “recyclages” sont légion.

Le SIRH est le CRM de l’employé

J’ai eu la chance de pouvoir échanger avec quelques personnes qui, comme moi, ont la double casquette “Employee and Client Experience” et beaucoup nous demandaient comment on arrivait à gérer les deux dimensions. Nous avions tous la même réponse : “mais c’est exactement la même chose”.

A peu près les mêmes parcours, un alignement des pratiques dicté par le fait que le collaborateur devient un client de l’entreprise et y transpose les attentes et les comportements qu’il a en tant que client. Quiconque doit bâtir une roadmap expérience client et une roadmap expérience employé se rendra compte que si les modalités et tactiques d’exécution peuvent différer, les grands axes, les enjeux, objectifs et l’approche sont rigoureusement les mêmes. J’ajouterai que concevoir les deux de manière cohérente et avec un effet miroir est le meilleur moyen d’éviter de se retrouver avec une entreprise schizophrène déchirée entre une orientation affichée et une incapacité totale à aligner l’interne que ce soit au niveau du sens ou de l’opérationnel.

Une entreprise recrute des clients comme elle recrute des collaborateurs. Elle gère leur cycle de vie. Elle gère leur expérience. Elle gère leur parcours. Elle essaie de les engager et les développer.

Mêmes logiques mais outils différents. Et finalement pourquoi ? Et, surtout pour combien de temps ?

Vers une fusion des univers du “relationship management” ?

Au travers de l’exemple de Candidate.ID on peut se demander pourquoi ne pas utiliser un outil de relation client pour faire la même chose. Et au delà de leurs inévitables spécificités métier un SIRH et un CRM ne sont que des outils de gestion de la relation qui partagent a minima un socle et une logique commune et parfois tendent à devenir strictement iso sur certaines applications.

D’où une question que j’ai pu entendre ça et là : pourquoi demain n’utiliserait-on pas le même “backbone” pour gérer le CRM et les RH. Ou, dit autrement : si un éditeur proposait une solution permettant de faire les deux cela permettrait à coup sur de faire progresser la composante RH plus vite dans une logique de “Relationship Management” et d’expérience et certainement de rationaliser certains coûts de développement, ce qui devrait se traduire au niveau des coûts entreprise.

On a d’ailleurs vu des éditeurs majeurs comme IBM ou Oracle “piquer” des briques de leurs solutions marketing pour les greffer dans leurs solutions RH. Jusqu’au jour où les deux seront si proches qu’on ne verra plus la différence ?

Aujourd’hui Salesforce dispose d’une solution RH dont on ne peut pas dire qu’elle s’impose comme une référence du marché, loin de là. Mais peut être justement que cette approche, hier anecdotique, va prendre de plus en plus de sens aujourd’hui que les pratiques convergent. A condition bien sur, qu’il ne s’agisse pas de deux produits qui vivent leur vie mais de deux facettes métier reposant sur une même colonne vertébrale. De l’autre coté après le SIRH et l’ERP pourrait on s’attendre à ce que la prochaine étape du développement d’un Workday soit le CRM ?

Entendons nous bien la question n’est pas de savoir si un éditeur peut proposer les deux sous forme de deux technologies radicalement différentes qui vivent leur vie chacune de son coté, mais si il peut le faire sur un socle unique et en mutualisant un maximum de principes clé.

Crédit photo : Fotolia

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com
Head of People and Operations @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.

Abonnez vous à ma Newsletter !

Recevez mes derniers articles et une sélection de ma veille....

Pour des raisons légales merci de confirmer votre choix en cochant cette case...
Head of People and Operations @Emakina / Ex Directeur Consulting / Au croisement de l'humain, de la technologie et du business / Conférencier / Voyageur compulsif.
1,756FansJ'aime
12,084SuiveursSuivre
25AbonnésS'abonner

Le confinement expliqué à mon boss

Découvrez le livre que nous avons co-écrit avec 7 autres experts avec pleins de retours d'expérience pour aider managers et dirigeants

En version papier
En version numérique

Articles récents

Abonnez vous à ma Newsletter !

Et recevez chaque semaine les derniers articles et des contenus exclusifs.

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de Bertrand Duperrin.

 

 

Je vous remercie pour votre confiance

Dans le respect strict de la RGDP vous allez recevoir un email vous demandant de confirmer votre inscription. 

 

Vérifiez qu'il ne soit pas tombé dans vos spams ou un dossier "notifications"
Vous pourrez de toute manière vous désabonner à tout moment.

Ne partez pas si vite !!!

Ce serait dommage de rater les prochains articles !

Abonnez vous à ma newsletter....

Recevez les articles chaque semaine dans votre boite aux lettres ainsi que des contenus exclusifs...

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la Newsletter du Bloc-Notes de Bertrand Duperrin

Vos coordonnées ne seront partagées avec personne et ne serviront en aucun cas à vous envoyer de la publicité.

Dans le respect strict de la loi et de la RGDP vous allez recevoir un email vous demandant de confirmer votre inscription. 

 

Vérifiez qu'il ne soit pas tombé dans vos spams ou un dossier "notifications".


Vous pourrez de toute manière vous désabonner à tout moment.

Merci pour vôtre intérêt !