Links for 01/02/2009

  • As the late mathematician Richard Hamming tartly observed, “The purpose of computing is insight, not numbers.” That’s also the goal of innovative metrics. The measure of the success of innovative metrics is how clearly they convey the value – and risks – of the innovation. Watt’s steam engines, P&G’s soap, and Intel’s microprocessors might well have dominated their markets without novel metrics. But for these businesses and many others, innovative metrics made selling their products to a large number of customers a much less difficult prospect. Indeed, as many innovators are learning, oftentimes the best way to take the mea­sure of a new market is to create a new measure for the market.

    tags: innovation, metrics, intangibleassets, finance

  • Chez Kimind nous avons accompagné pendant un an un grand compte français dans le choix et l’adoption de Google Apps pour l’ensemble de l’entreprise, soit à peu près 30.000 postes de travail. C’est une première mondiale, car ce grand-compte a choisi l’ensemble de l’offre Google Apps, aussi bien la dimension messagerie (gmail, calendar, gtalk) que la dimension collaborative (docs + sites) pour remplacer à terme Microsoft Office et Lotus Notes dans 90% de leurs usages quotidiens. Jusqu’à présent les grands-comptes qui avaient adopté Google Apps à cette échelle l’avaient fait pour l’une des deux dimensions, pas les deux ensemble.

    tags: google, googleapps, office2.0, methodology, adoption, productivity, microsoft, microsoftoffice

      • les utilisateurs réclament la simplicité et la facilité dans la production et l’échange des informations avec leurs collaborateurs. Dès qu’ils ont compris que Google Docs par exemple leur offre ces deux dimensions instantanément, ils sont prêts à sacrifier quelques usages avancés des produits existants pour obtenir les bénéfices de la solution Google.
    • Au moins 90% des usages normaux quotidiens d’un employé sont couverts par les outils Google. Nous pouvons même dire que 100% des usages d’une très grande majorité d’utilisateurs sont couverts par la solution Google. Seuls ce que l’on peut appeler des “power users” auront besoin dans certains cas des fonctions avancées d’Excel ou de PowerPoint (nous mettons Word dans une autre catégorie, car il est à 99% très rapidement remplacé par la production en ligne directe en mode wiki ou doc partagé). Dans ce cas on conservera des version de MS Office pour ces gens-là et ces usages-là, ce qui réduit drastiquement les besoin de licences (une licence Google Apps coûte 10 fois moins)

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Bertrand DUPERRINhttps://www.duperrin.com/english
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Former consulting director / Crossroads of people, business and technology / Speaker / Compulsive traveler
Head of Employee and Client Experience @Emakina / Former consulting director / Crossroads of people, business and technology / Speaker / Compulsive traveler
169FansLike
12,401FollowersFollow
17SubscribersSubscribe

Recent Posts