Links for this week (weekly)

0
2532
  • “Pour comprendre le monde dans lequel nous vivons il faut voir que l’informatisation a transformé la nature, si l’on nomme ainsi ce à quoi les intentions et les actions humaines sont confrontées. Ceux qui n’en ont pas conscience ne peuvent ni interpréter la situation présente, ni définir une stratégie. “

    tags: economy iconomy digitaleconomy

    • « Trop d’information tue l’information Â», « l’automatisation tue l’emploi Â», « l’Internet tue le livre Â», etc. : ces dangers que certains évoquent avec gravité sont des épouvantails faits pour masquer les dangers réels dont quasiment personne ne parle. Le succès que « numérique Â» remporte malgré la pauvreté de son étymologie répond au désir d’ignorer l’informatisation.
    • Les grands systèmes de la nation (santé, éducation, justice) sont sous-informatisés. Les entreprises raisonnablement informatisées sont peu nombreuses et presque toutes de création récente. Le système d’information des autres est une superposition de solutions techniques adoptées à des époques différentes, difficilement conciliables et dont la supervision et la sécurité sont étonnamment négligées.
    • l’informatisation ne supprime pas la mécanique, la chimie ni l’énergie : elle les informatise. Industrialiser, aujourd’hui, c’est informatiser.
    • l’informatisation ne supprime pas la mécanique, la chimie ni l’énergie : elle les informatise. Industrialiser, aujourd’hui, c’est informatiser.
    • Le néologisme « iconomie Â» (eikon, image, et nomos, organisation) désigne la société que l’informatisation fait émerger.
    • De ces phénomènes résulte l’anthropologie que fait émerger l’informatisation : l’entreprise informatisée ne peut pas traiter le cerveau-d’œuvre comme l’entreprise mécanisée avait traité la main-d’œuvre. Le secret d’une informatisation réussie réside dans la bonne articulation entre le cerveau humain et l’automate programmable ubiquitaire que fournit l’informatique

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.