Links for this week (weekly)

0
  • “Les objets connectés et les réseaux sociaux collectent une foule d’informations sur notre vie quotidienne. S’ils arrivent à faire parler cette montagne de données, les assureurs disposeront d’un outil d’une puissance inouïe, aux applications infinies. “

    tags: bigdata iot connectedobjects insurance

    • Avec cette masse de données à haute valeur ajoutée pour eux, ils vont pouvoir connaître de mieux en mieux, et en temps réel, le comportement de chacun d’entre nous – qui leur avons par ailleurs déjà donné de notre plein gré une foule d’autres informations -, et nourrir encore et encore leurs modèles.
    • Et les objets connectés ne sont pas encore entrés dans la vie quotidienne des assurés : le « pay how you drive Â», c’est-à-dire l’utilisation de la télématique pour moduler la prime en fonction du comportement au volant, débarque à peine en France et n’a pas vraiment décollé aux Etat-Unis. Il n’empêche, tout annonce une probable révolution dans l’assurance
    • cela va repousser les limites de la segmentation : on va regarder le monde sous un angle de vue totalement différent et donc pouvoir cibler la souscription sur des segments de population nouveaux. Nous allons aller vers une assurance plus personnalisée Â».
    • le consommateur exige de plus en plus de payer le prix qui correspond à son risque 
    • il faut réinventer la mutualisation, dont certains principes historiques peuvent être mis en cause par l’individualisation croissante de la société 
    • cela pourrait permettre aux assureurs d’offrir de la prévention, des conseils ou un accompagnement vraiment personnalisés. Ils auraient ainsi une autre mission : celle d’aider les gens à se maintenir en bonne santé 
  • “Piloter ou participer à la transformation digitale, c’est accepter de se remettre en question et de challenger ses certitudes, c’est s’inscrire dans une approche de « Lateral Thinking », à un moment où justement l’évolution des technologies et des usages ouvrent de nouveaux champs de possible. Pour avoir accompagné des candidats et des recruteurs de tous bords dans ce parcours initiatique au monde Digital il me semble important que les acteurs de la transformation digitale aient :”

    tags: digitaltransformation humanresources skills softskills

    • Le sens de la transversalité
       Travailler en silo, s’inscrire dans une logique de territorialité, est peu compatible avec le digital et la transformation qu’il induit.
    • La fin du statut
       Dans un contexte où les choses changent vite, mon statut de directeur marketing ou logistique sera tôt ou tard remis en question. Les organisations bougent en permanence, et du coup les titres aussi.
    • L’empathie
       La part de l’évangélisation, d’explication, de communication est importante. La transformation génère de l’angoisse, il faut donc rassurer les autres, expliquer.
    • Le goût de l’innovation
       Il est plus facile de réussir dans un univers qui se digitalise et change rapidement, si vous êtes ouvert, tourné vers l’innovation
    • L’humilité & la remise en question

       

      Le digital fait bouger les lignes et les codes établis

    • Ce n’est pas une question d’âge
       Ce n’est effectivement pas une question d’âge: on est vieux quand on ne prend plus de risque, et ça peut arriver très tôt!
    • L’effort est à faire côté recruteur également. Sur des postes de transformation digitale, ils doivent sérieusement considérer les profils de défricheurs, des individus curieux, ouverts, capables d’être des têtes de pont,
  • ““Sharing economy” companies like Uber shift risk from corporations to workers, weaken labor protections, and drive down wages.”

    tags: sharingeconomy labor work wages

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.